Détournement à Postefinances : les mis en cause en grève de la faim

Un trou de plus d'un milliard et demi de francs CFA a été découvert dans les caisses de de La Poste.

La Poste

...

Placés sous mandat de dépôt, il y a quelques jours, les mis en cause de l’affaire du détournement au niveau du Groupe La poste, ont entamé une grève de la faim depuis hier, jeudi, pour réclamer leur libération.

Alexandre Xavier Manga, chef de l’Agence principale de Dakar, Abdoulaye Faye, chef du Centre financier de Dakar et Kéba Diédhiou, caissier dans ce centre, ont été visés pour détournement de deniers publics portant sur plus d’un milliard F CFA. Ce que ces derniers nient.

Il est important de mentionner que face aux enquêteurs de la Sûreté Urbaine (SU), Alexandre Manga chef de l’agence de Dakar a déclaré qu’il ne peut pas être poursuivi pour détournement, au motif qu’un détournement de deniers publics doit être attesté par un rapport d’audit, rapporte “Libération”.

S’agissant des 1.033 chèques saisis lors des perquisitions, M. Manga dira : «Ce sont des chèques que j’ai avancés à des clients et collègues détenant des comptes à Poste Finances».

ADVERTISEMENT

Avant d’ajouter: “Ce sont des us et coutumes qui datent d’une vingtaine d’années. Ces chèques saisis constituaient les garanties des « prêts » accordés à des fournisseurs. Il s’agit notamment de Business partners (55 millions FCfa), Alamine multiservices (65 millions FCfa), Général d’entreprise (13 millions FCfa), Samassa distribution (25 millions FCfa), Ac Consulting Sarl (25 millions FCfa). Les prêts ont été aussi octroyés à des personnes décédées”.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT