Dieuppeul : un entraîneur de football accusé de viol sur mineur

Le sieur C. Mancabou est cité dans une affaire de viol sur mineur. Le 15 janvier 2024, la dame A. Diémé a saisi d’une plainte le commissariat de Dieuppeul contre C. Mancabou pour viol sur son fils de 10 ans, M N rapporte L'As quotidien.

Viol d'un garçon illustration

Selon la partie civile, sa belle-sœur est venue l’informer de la discussion qu'il a eue avec son fils. En effet, cette dernière a été mise en garde par rapport au fait d'envoyer les enfants à l'école de football de Denis. La personne qui l'a mise en garde l’a informée qu'il y aurait des comportements indécents de la part de l’entraîneur. C’est ainsi, selon la plaignante, qu’elle a fait sa petite enquête auprès des autres enfants qui s’entraînent dans le jardin.

Ces derniers lui ont fait savoir que le nommé C. Mancabou, entraîneur de football, amenait souvent son fils dans un lieu isolé après la mi-temps. Interrogé par sa tante sur ces faits, l’enfant a confirmé ses allégations. L’enfant a révélé être victime de viol à plusieurs reprises par son entraîneur de football. Il ajoute que son professeur de football le menaçait de le chasser de l'équipe s’il le dénonçait. Ainsi, les éléments du commissaire El Hadj Ali Sow ont interpellé le mis en cause.

Marié sans enfant, M. Mancabou a plaidé non coupable pour le « viol sur mineur ». L'entraîneur renseigne qu’il dirige une équipe de football qui réunit des jeunes âgés entre 08 et 15 ans. Il soutient que cette affaire est montée de toute pièce. D’ailleurs, il soutient qu’il a une fois été accusé de faits semblables et que le garçon de 10 ans s’est basé sur ça pour ternir son image. Le dossier a été transmis au procureur du tribunal de grande instance hors classe de Dakar qui jugera de la suite.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT