Grève des conducteurs de bus "Tata" : Cinq frondeurs déférés

La grève des tata a été levée. Mais, elle continue de produire ses effets.

bus-aftu-tata-2

Cinq agents grévistes ont, en effet, été déférés au parquet par les Commissariats de Yeumbeul et de Pikine pour entrave à la libre circulation, menaces et voies de fait. Les mis en cause ont été alpagués suite à leur grève d’avertissement de 48 heures largement suivie qui s’est soldée par la signature d’un protocole d’accord avec les transporteurs.

C'est dans la journée du lundi que les faits se sont produits. Ainsi, suite au mot d’ordre de grève d’avertissement de 48 heures décrété par leur Intersyndicale, certains chauffeurs, aidés de leurs patrons, ont pris d’assaut leurs garages à Guédiawaye et Yeumbeul pour tenter d’assurer leurs lignes habituelles. Alors, les grévistes se sont aussi organisés pour sonner la riposte afin d’empêcher la circulation de ces bus. Ce qui va occasionner l’intervention des forces policières au nombre d’une cinquantaine dont des éléments du Gmi.

Cueillis et conduits dans les commissariats de police, les mis en cause ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Suffisant alors pour qu’ils soient placés en garde à vue avant d’être déférés au parquet pour entrave à la libre circulation, menaces et voies de fait.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn