La mort de Samba Sarr est naturelle [autopsie]

Une « défaillance cardio-respiratoire » a provoqué la mort de Samba Sarr.

Samba Sarr

La cause la mort de Samba Sarr est "naturelle", révèle l'autopsie pratiquée sur le corps du Président du district de football. L'examen révèle qu’il est mort après une « défaillance cardio-respiratoire sur un état de cardiopathie ischémique compliquée d’infarctus et dans un contexte de tension émotionnelle ».

Le rapport médical fait état également d’une absence de lésion traumatique externe-congestion des viscères et une présence de plusieurs foyers d’embolie pulmonaire bilatérale. Samba Sarr est décédé samedi dernier, suite à un malaise cardiaque, à l’hôpital Baye Tala Diop de Pikine. Il a rendu l’âme lors d’une bousculade, à l’occasion de la visite de Augustin Senghor au complexe Léopold Sedar Senghor.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

CAN 2023 : le Kenya et le Zimbabwe exclus des éliminatoires

CAN 2023 : le Kenya et le Zimbabwe exclus des éliminatoires

Yewwi : Déthié Fall se réjouit de la décision du Conseil constitutionnel

Yewwi : Déthié Fall se réjouit de la décision du Conseil constitutionnel

Kanye West va réinventer les emballages de McDonald's

Kanye West va réinventer les emballages de McDonald's

Cinq (5) aliments qu'il vaut mieux ne pas cuire

Cinq (5) aliments qu'il vaut mieux ne pas cuire

L'humoriste 'Ndiaye' est décédé

L'humoriste 'Ndiaye' est décédé

Dr Babacar Diop : l’essentiel de mon patrimoine 'est constitué de livres'

Dr Babacar Diop : l’essentiel de mon patrimoine 'est constitué de livres'

D'autres cas de violence enregistrés dans les régions

D'autres cas de violence enregistrés dans les régions

Ce qu’il faut retenir de l’annulation de la décision de la DGE

Ce qu’il faut retenir de l’annulation de la décision de la DGE

Agression à la zone de Captage : Six des sept malfrats arrêtés !

Agression à la zone de Captage : Six des sept malfrats arrêtés !