Mort de bébé S. Dia dans une crèche : l'enquête retirée de Dieuppeul et confiée à la SU

Du nouveau dans l’affaire de bébé S. Dia, décédé le vendredi 30 novembre 2020 à la crèche « La Cigogne Bleue » sise à Sacré-Cœur.

creche cigogne bleue

La juge du 8e cabinet a décidé de reprendre toute l’enquête confiée désormais à la Sûreté urbaine. Le magistrat instructeur reproche aux policiers de Dieuppeul en charge du dossier de bâcler l’enquête.

D’après l’autopsie délivré par le Dr Abdou Magib Gaye de l’hôpital Aristide Le Dantec, le bébé S. B. Dia est mort «à la suite d’une asphyxie secondaire» et qu’il y a «absence de signe traumatique et de trace de violence».

Plusieurs personnes notamment la mère et le père de l’enfant ainsi que les responsables de la crèche ont été entendus. Mais la police de Dieuppeul n’a pas daigné faire le déplacement pour voir ce qui s’est réellement passé à la crèche. La police n’a pas entendu le gardien de la crèche qui aurait dit avoir fait les premiers secours, qui a fait la ventilation et que l’enfant ne répondait pas. Le vigile déclarait qu’il pensait que l’enfant aurait fait un arrêt cardiaque.

La Sûreté urbaine a déjà procédé à la reconstitution des faits. La Police scientifique est également entrée dans la danse. Le père de l’enfant, Magor Dia ne cessait de clamer qu’il sentait une certaine légèreté dans le traitement de cette affaire. « Si c’était dans d’autres pays, on allait fermer la crèche le temps de faire l’enquête et de situer les responsabilités, parce qu’il y a des enfants qui sont là-bas», déplorait le père de famille. Pour le moment, personne n'est visé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT