Simon obtient la liberté provisoire, Kilifeu reste en prison

C’est le mouvement Y en à marre qui a donné l’information sur Facebook. Le tribunal a accordé, ce mardi, la liberté provisoire à Simon Kouka. Arrêté dans la même affaire, son compère Kilifeu n'a pas bénéficié de cette souplesse.

Kilifeu-et-Simon

...

Les rappeurs Simon Kouka et Kilifeu – deux membres fondateurs du mouvement citoyen Y’en a marre – ont été placés sous mandat de dépôt en septembre dernier. Le premier est poursuivi pour trafic de passeports, le deuxième pour escroquerie sur visa.

Dernièrement, la dégradation de l’état de santé de Simon a défrayé la chronique. Une affaire qui a même fait réagir la Forum du justiciable qui interpellait, il y a juste, 48 heures, les autorités judiciaires.

TROIS RAPPORTS CONFIRMENT QUE SIMON EST GRAVEMENT MALADE

La Chambre d’accusation de la cour d’Appel de Dakar se penche aujourd’hui sur les deux recours déposés par Simon Kouka et Landing Mbissane Seck dit Kilifeu, qui portent sur le refus du juge d’instruction de leur accorder la liberté provisoire. Trois rapports de santé ont été déposés par le médecin de Simon et celui de la prison soulignant que son état risque de s’aggraver encore plus.

ADVERTISEMENT

Les preuves de l’état de santé dégradant de Simon Kouka qui avait fait un AVC hémorragique en 2017 n’avaient pas convaincu le magistrat instructeur qui a refusé de lui accorder une liberté provisoire ainsi qu’à Kilifeu. Selon le quotidien « Les Échos », l’état de santé de M. Kouka s’est dégradé depuis quelque temps.

Une information confirmée par son avocat Me Moussa Sarr qui a affirmé l’avoir vu hier lundi. « Son état de santé s’est gravement dégradé. Les deux rapports de son médecin personnel qui est allé le voir en prison et un troisième rapport du médecin de la prison confirment que son état de santé s’est gravement dégradé », a-t-il déploré.

Poursuivant, la robe noire a déclaré qu’il espère que Kilifeu et Simon doivent être mis en liberté provisoire, car « tout le monde a déjà été entendu sur le fond. Et que toutes les conditions légales sont réunies pour que tous les deux soient mis en liberté provisoire ».

Kilifeu et Simon ont été inculpés et placés sous mandat de dépôt en septembre dernier pour des faits de trafic de migrants, corruption, etc.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

ADVERTISEMENT