The last straw… [Opinion]

Nous avons tous intérêt à œuvrer inlassablement pour éviter que le vase de frustrations ne se déverse encore dans nos rues cahoteuses.

Heurts entre policiers et partisans de l'opposition

...

Nous avons tous l'obligation de débarrasser le vase de ses eaux usées, de ses déchets qui empoisonnent, de ses insectes venimeux, de ses saletés, de ses moisissures. Nous devons nous engager pour faire face à la furie haineuse, à la désinvolture vertigineuse, aux méfaits de la roublardise, aux Cassandres, aux casseurs, aux menteurs, aux manipulateurs, aux traîtres de la parole, aux traîtres tout court.

Le Sénégal est presque sur une poudrière. Le dialogue, la recherche de compromis, l'entente autour de l'essentiel qui étaient sa marque de fabrique sont en train de foutre le camp. Les outrances, les calomnies, les méchancetés, l'hypocrisie, la duplicité qui y étaient bien présentes, se sont amplifiées. Notre société est devenue méconnaissable. Elle est affreuse. Elle est affligée. La sérénité y est une denrée rare. Tous les compartiments sont touchés par ce mal de l'excès, des excès futiles, inutiles. L'espace public est si mal occupé. Des saltimbanques y règnent en véritables maîtres de la parole de la bêtise. Difficile d'y apercevoir la lumière si petite qu'elle soit. Elle est larvée par l'ombre des sottises. Ceux qui dirigent ce pays ont failli. Ils n'ont pas su trouver le remède à nos maux. Ils les ont exacerbés. Yakaar n'est plus espoir. Il est désespoir. La déception est partout. L'opposition ne montre pas encore des actes synonymes d'alternative. Pour guérir un mal, il faut susciter la confiance, il faut des gages, il faut plus que de vagues engagements et des promesses qui n'engagent que ceux y croient. Les échéances électorales ne sauraient être une fin en soi pour des hommes politiques qui aspirent à de grands destins. Le Sénégal doit être au dessus des historiettes. Tout le monde doit se fier de "la goutte d’eau qui provoque le déluge". Le trop-plein si néfaste. The last straw…

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT