Une servante enterre son nouveau-né à la plage BCEAO

La mise en cause risque dix ans d'emprisonnement.

justice

F. Samba dite F. Sy risque de croupir pendant de longues années en prison. Née en 1993 et mère d'un garçon de 6 ans, elle a été jugée hier mardi, par la chambre criminelle de Dakar pour infanticide. L'affaire est mise en délibéré au 7 septembre 2021.

Enceinte de son petit ami, la servante a caché sa grossesse à son entourage. Arrivée à terme, elle accouche puis enterre le nouveau-né à la plage Bceao de Yoff. Cependant, elle sera démasquée par sa meilleure amie, B. K, qui a informé les éléments du commissariat des Parcelles Assainies. Devant la barre du tribunal, elle a été inculpée pour des faits d'infanticide.

"J'avais peur d'informer mes parents, surtout ma maman qui est cardiaque. Seule ma meilleure amie était au courant de ma grossesse. Elle avait pris l'engagement d'adopter l'enfant après sa naissance", a confié la jeune dame domiciliée à Ouest-Foire.

Dans la foulée, elle révèle que son amant lui avait recommandé l'avortement. "J'ai accouché sans assistance chez moi dans les toilettes à 3h 25mn du matin. Après, j'ai nettoyé le bébé avant de l'envelopper dans un pagne. Il était de sexe masculin. Au petit matin, je l'ai acheminé à la plage Bceao, puis je l'ai enterré sur les lieux. C'était un mort-né", se dédouane-t-elle.

De l'avis du Procureur, l'accusée a accouché d'un nouveau-né vivant. Ainsi, il a requis 10 ans de travaux forcés.

ADVERTISEMENT

L'affaire est mise en délibéré au 7 septembre 2021.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT