Un membre de Daesh naturalisé sénégalais cueilli par la DIC

Le terroriste présumé reconverti pâtissier gérait son commerce à Dakar depuis 2013.

Ministère-de-la-justice

Un scandale secouait la Direction des affaires civiles et du sceau du ministère de la Justice. En juillet 2019, il a été signalé aux affaires civiles et du sceau que trois Syriens, un Saoudien et un Yéménite ont obtenu le certificat de nationalité sénégalaise sur la base de certificat de mariage avec une Sénégalaise délivrée par l'état civil de Guédiawaye.

Il y a du nouveau dans cette affaire. D’après Libération, Ahmad Alhomsi alias Abu Omar al Sinighali, membre présumé de Dash a été naturalisé sénégalais sur la base de faux documents administratifs.

Il a discrètement été cueilli par la Dic. Depuis 2013, il vivait à Dakar, où il tenait une pâtisserie, avec un passeport et une carte nationale d’identité obtenu sur la base d’un faux certificat délivré par un agent sénégalais des services de naturalisation.

Pour rappel, dans cette affaire, un agent chargé de la délivrance des attraits de décrets de naturalisation, présumé cerveau, vendait la nationalité sénégalaise à un million Fcfa à des Libano-syriens. En fuite, l'agent en question est sous le coup d’un mandat d’arrêt international.

ADVERTISEMENT

Il a vendu la nationalité sénégalaise à Amer Alahmar (Syrien), Mohi Alboni (Syrien), Nabil Wizani (Sénégalais), Ahmed Bakkour (Syrien) et Ali Fawaz (Libanais), tous placés sous mandat de dépôt par le Doyen des juges de Dakar, en charge de l’instruction.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT