Violences à l’Ucad : 45 étudiants exclus, dont un de manière définitive

Les sanctions sont tombées à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) suite au saccage des restaurants, début juin, par les étudiants mécontents des résultats des élections des amicales. En effet, parmi les 250 étudiants convoqués, vendredi dernier devant le Conseil de discipline, 45 ont écopé vendredi, de lourdes sanctions. Le Conseil a prononcé 37 exclusions pour 5 ans, 37 exclusions pour 2 ans et une exclusion définitive.

 Bataille rangée à l'ucad :

La plus lourde sanction est infligée au pensionnaire qui avait arraché un micro à un professeur en plein cours. Un acte que le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) avait d’ailleurs déploré à travers un communiqué de presse.

A noter que neuf étudiants ont été réprimandés, 21 autres ont bénéficié d’une relaxe pure et simple, alors que 10 autres sont suspendus en attendant leur audition.

Pour rappel, dénonçant ces actes de violences lors de son discours à Matam, en marge de sa tournée économique dans le nord du pays, le président de la République, Macky Sall, avait demandé à la communauté universitaire de « prendre ses responsabilités ».

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn