Mariage, nouveau bébé: la vérité sur le couple Cheikh Amar et sa niarel

Cette semaine beaucoup de médias ont relayé l'information de la naissance du garçon de Cheikh Amar, le célèbre homme d'affaires. Une nouvelle qui a soulevé une vive polémique sur la toile.

Cheikh Amar et Adama

Adama Sylla, la seconde femme de Cheikh Amar a donné naissance à un garçon ce 30 Août à Paris. Le baptême a été célébré mardi dernier, dans la plus grande discrétion dans la capitale française. Et l'enfant a été baptisé Cheikh Saliou Amar.

Mais la naissance de cet enfant a suscité la curiosité chez certains médias qui se sont posés des questions sur le couple Amar. En effet, le mariage de Cheikh Amar et Adama Sylla a été annoncé au mois de juillet. Deux mois après, les médias reçoivent la nouvelle de la naissance de leur bébé.

Un fait qui a poussé certain à insinuer que cet enfant était alors conçu hors mariage. Ce qui est totalement faux. D'après les informations de Seneweb, le couple Amar s'est marié depuis près de deux ans.

ADVERTISEMENT

Si leur union n'a pas été dévoilé au grand public, c'est parce que Adama Sylla est une femme "trop discrète". "Son mari est certes connu, mais elle a toujours préféré rester dans l’ombre. Elle n’a fait aucune publicité sur son mariage avec Cheikh Amar. Elle n’a aucun compte sur les réseaux sociaux et n’entend pas déroger à cette règle. Ceux qui véhiculent ces Fake news sont manipulés par des personnes tapis dans l’ombre", confie une source très proche du couple Amar.

Face à de telles allégations, Adama Sylla Amar n'exclut pas de porte l'affaire en justice. Elle n'écarte pas de déposer une plainte contre les médias qui véhicule de fausses informations sur son couple avec Cheikh Amar.

"Son fils, Cheikh Saliou, doit être épargné par ces calomnies. Il va grandir et il ne faudrait pas qu’il voie toutes ces fausses informations sur ses parents", souffle un ami de Cheikh Amar.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT