Le Mali affronte, dimanche, le Maroc en finale du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN). Une opposition de style entre des Lions de l'Atlas offensifs emmenés par la révélation Soufiane Rahimi et la solide défense des Aigles, qui n'a encaissé que deux buts depuis le début de la compétition.

Il n'en restera qu'un. Le Maroc et le Mali s’affrontent en finale du CHAN-2020*, dimanche 7 février, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Les Lions de l'Atlas, vainqueurs en 2018 face au Nigeria, peuvent devenir la première équipe à remporter deux trophées consécutifs dans cette toute jeune compétition africaine, qui met à l'honneur les talents évoluant sur le continent. Mais, pour y parvenir, la meilleure attaque de la compétition devra trouver la faille dans le coffre-fort malien.

Une montée en puissance du Maroc

"Aucune sélection n’a réussi à se qualifier ni à remporter deux finales de suite du CHAN. Nous voulons entrer dans l’histoire de cette compétition", a déclaré Houcine Ammouta, le sélectionneur du Maroc, après la démonstration de ses hommes face au Cameroun en demi-finale (4-0).

Les Lions de l'Atlas ont su progressivement monter en puissance lors de cette compétition. Ils ont gagné péniblement leur premier match face au Togo 1 à 0, grâce à un but sur penalty de Yahya Jehane, avant de concéder un match nul face au Rwanda. Après avoir été mené en première mi-temps, les Marocains ont relevé tout leur potentiel offensif en deuxième mi-temps avec quatre buts en 45 minutes, dont un doublé du jeune avant-centre Soufiane Rahimi, actuel meilleur buteur de la compétition.

*La Confédération africaine de football a décidé que la compétition continuerait à s'appeler TOTAL Championnat d'Afrique des nations Cameroun 2020, malgré le fait que le tournoi ait été reporté à 2021 à cause du Covid-19.

Avec France24