Can 2021 : Voici les sélectionneurs les mieux payés

24 sélectionneurs à la Can 2021, tous ne sont pas égaux sur la fiche de paie.

Aliou Cissé (SEN) affronte Djamel Belmadi (ALG) en finale de la CAN 2019

.

ADVERTISEMENT

La CAN 2021 au Cameroun a officiellement débuté, ce dimanche 9 janvier. Vingt-quatre nations s’opposent sur la ligne de départ, une seule s’imposera. Celle avec le plus de moyens financiers ? L’histoire le dira, mais il est clair que les sélectionneurs à la tête de ces collectifs, n’ont pas tous les mêmes objectifs ou prérogatives de leurs fédérations. Ceux qui justifient du salaire le plus conséquent ont, en général, le plus nécessité à gagner.

Et tous n’ont pas la même mansuétude de la part de leur direction. Certains des techniciens les mieux payés, à quelques semaines ou mois de la compétition, n’ont même pas passé le cap de l’année 2022. Gernot Rohr, avec le Nigéria ou Didier Six, à la tête de la Guinée, ont été remerciés avant le tournoi. L’un et l’autre était dans le top 10 de la CAN sur les salaires revendiqués.

Vahid Halilhodzic et Carlos Queiroz domine leurs pairs

En tête, un sélectionneur bien connu des suiveurs du foot français, puisqu’il s’agit de « coach Vahid », qui gagne près de 78 300 euros mensuels, pour diriger le Maroc. Carlos Queiroz, déjà par le passé sélectionneur des Émirats arabes unis, de l’Afrique du sud, du Portugal, de l’Iran et de la Colombie oeuvre désormais sur le banc de l’Egypte ; il suit Halilhodzic sur la fiche de paie et le podium des revenus les plus élevés.

ADVERTISEMENT

Des techniciens du top 15 qui ont échoué à se qualifier

Plusieurs des sélectionneurs du top 15 des rémunérations, ne sont pas qualifiés pour le tournoi. Ça vaut pour l’Espagnol, Javier Clemente avec la Libye, le Belge Hugo Broos en Côte d’Ivoire, ou le Français du Bénin, Michel Dussuyer.

La liste des sélectionneurs les mieux payés :

  • 1. Vahid Halilhodzic (Maroc) = 78 300 €/mois
  • 2. Carlos Queiroz (Egypte) = 74 800 €/mois
  • 3. Djamel Belmadi (Algérie) = 57 300 €/mois
  • 4. Antonio Conceiçao (Cameroun) = 52 000 €/mois
  • 5. Patrice Beaumelle (Côte d’Ivoire) = 30 900 €/mois
  • 6. Milovan Rajevac (Ghana) = 26 500 €/mois
  • 7. Corentin Martins (Mauritanie) = 26 500 €/mois
  • 8. Aliou Cissé (Sénégal) = 23 800 €/mois
  • 9. Kaba Diawara (Guinée) = 17 600 €/mois
ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT