CAN 2023 : cet ancien gardien pense le Sénégal reste le grand favori

L'excitation monte alors que la Coupe d'Afrique des Nations 2023 se profile à l'horizon. De nombreuses équipes se préparent à en découdre pour la suprématie continentale, mais selon l'ancien gardien des Lions Indomptables, Antoine Bell, le Sénégal n'a rien à craindre du groupe C.

Le Sénégal est le tenant du titre de la CAN Images des joueurs lors de la remise du trophée le 6 février 2022    AP PhotoSunday Alamba

Dans une interview exclusive accordée à L'Observateur, il énumère quatre raisons pour lesquelles les Lions de la Téranga ont toutes les cartes en main pour conserver leur titre de champions d'Afrique.

ADVERTISEMENT
  • Les matchs de poule, une formalité

La première raison d'optimisme réside dans l'élargissement de la Coupe d'Afrique des Nations à 24 équipes. Bell souligne que dans un groupe de quatre équipes, deux d'entre elles se qualifient automatiquement pour la phase suivante. Cela signifie que les équipes ont un peu de marge de manœuvre pour se permettre un faux pas. Cependant, avec trois équipes qualifiées sur quatre, il est difficile de ne pas figurer parmi les meilleures, ce qui renforce la détermination des équipes à performer dès le début de la compétition. La phase de groupes sert donc essentiellement d'échauffement pour les favoris.

  • Un Sénégal-Cameroun sans enjeux majeurs

Bell soutient que le match entre le Sénégal et le Cameroun, bien que très attendu, ne sera pas décisif. Il fait référence à l'exemple de l'Argentine lors de la récente Coupe du Monde, qui a perdu son premier match contre l'Arabie saoudite et a finalement remporté le trophée. Dans une compétition où deux équipes sur quatre se qualifient, même les favoris peuvent se permettre de perdre leur premier match, à condition de ne plus en perdre aucun par la suite. La gestion psychologique sera cruciale pour les Lions de la Téranga.

ADVERTISEMENT
  • Des derbys moins explosifs

Le Sénégal devra affronter ses voisins, mais sur un terrain neutre. Bell note que cela diffère de l'habitude de jouer en aller-retour contre les voisins. Cependant, le Sénégal devra également surmonter son inconstance dans les matchs à l'extérieur, puisque traditionnellement, l'équipe performe mieux à domicile. L'essentiel est de rester concentré sur le jeu lui-même, quel que soit le lieu de la confrontation.

  • Les Lions, les grands favoris

Enfin, Antoine Bell rappelle que le Sénégal est le champion sortant et qu'une équipe qui a continué à bien se classer doit être considérée comme l'un des favoris. Il est essentiel que les Lions de la Téranga assument pleinement leur statut de favori, ce qui n'a pas toujours été le cas par le passé. Maintenant qu'ils ont gagné la précédente édition, ils doivent adopter une mentalité de favori qui assume sa position dominante. Cette confiance peut être un atout majeur pour le Sénégal dans sa quête de conserver le titre de champion d'Afrique.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Cinéma : Vers une Terre Inconnue, le film palestinien à Cannes

Cinéma : "Vers une Terre Inconnue", le film palestinien à Cannes

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Reforme de la Justice : la Présidence lance Jubbanti

Reforme de la Justice : la Présidence lance ”Jubbanti”

Guinée : prison à perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara et Cie

Guinée : prison à perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara et Cie

Changement climatique : 50% des écosystèmes de mangroves menacés

Changement climatique : 50% des écosystèmes de mangroves menacés

Tunisie : deux chroniqueurs condamnés à un an de prison

Tunisie : deux chroniqueurs condamnés à un an de prison

Une baisse des prix de la connexion internet à partir de...

Une baisse des prix de la connexion internet à partir de...

Revue des finances publiques : Ousmane Sonko fouille Macky Sall

Revue des finances publiques : Ousmane Sonko fouille Macky Sall

ADVERTISEMENT