Chelsea et Edouard Mendy champions du monde des clubs

Chelsea a triomphé de Palmeiras ce samedi en finale du Mondial des clubs. Sacré champion d'Afrique il y a quelques jours, le portier sénégalais Edouard Mendy ajoute un nouveau succès à son palmarés.

Edouard Mendy et Chelsea champions du monde des clubs 2022

.

ADVERTISEMENT

Chelsea a conquis ce samedi le seul trophée majeur qui manquait à son palmarès. Les Blues ont gagné la Coupe du Monde des clubs en disposant de Palmeiras (2-1 a.p.). La bataille a été âpre mais les Londoniens ont eu le dernier mot. Comme en finale de la dernière Ligue des Champions, Kai Havertz a endossé le costume du héros en signant le but de la victoire.

Palmeiras a vendu chèrement sa peau

Les Blues tenaient la victoire dans le temps règlementaire jusqu’à la 64e minute. Raphael Veiga a alors égalisé en transformant un pénalty. Un pénalty qui fut consécutif à une main de Thiago Silva dans la surface. Le Brésilien a manqué son intervention aérienne, dans une action qui n’est pas sans rappeler celle qu’il avait concédée avec le PSG du côté de Stamford Bridge il y a de cela quelques années.

« O Monstro » n’avait pas été en réussite dans cette rencontre. A la 46e minute, il avait manqué de donner l’avantage aux siens avec une frappe lointaine passée tout près du cadre. Le score était encore de zéro partout à ce moment-là.

ADVERTISEMENT

C’est finalement Romelu Lukaku qui a donné l’avantage aux siens. A la 55e, le Belge avait débloqué la situation d’un joli coup de casque à la réception d’un centre parfait de Callum Hudson-Odoi. L’équipe londonienne a alors pris les devants à la marque.

Le tort des Anglais aura été de ne pas avoir réussi à enfoncer le clou. Les Brésiliens avaient alors la tête dans le sac et il y avait moyen alors de plier totalement le suspense. Christian Pulisic a eu cette balle de break à la 76e mais il a manqué de précision dans l’ultime geste.

Une histoire de penalties

Palmeiras, de son côté, n’a pas eu pléthore d’opportunités dans le jeu. La meilleure a été à mettre à l’actif de Dudu (61e), bien captée par Edouard Mendy. Les vainqueurs de la dernière Copa Libertadores n’ont pas joué petits bras pour autant. Ils ont tenu la dragée haute aux Londoniens.

Lors de la demi-heure additionnelle, il n’y a pas eu beaucoup de temps forts. On pensait alors se diriger vers la séance des tirs aux but mais à quatre minutes du terme, Luan Garcia, le défenseur de Palmeiras, a imité Thiago Silva en touchant le cuir de la main dans la surface. Le pénalty était indiscutable et Haverz s’est donc chargé de le transformer avec succès.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Baisse des prix : le gouvernement  rend publiques ses mesures jeudi 13 juin

Baisse des prix : le gouvernement rend publiques ses mesures jeudi 13 juin

Président Diomaye procède à de nouvelles nominations

Président Diomaye procède à de nouvelles nominations

Les comptes de Walfadjri (aussi)  bloqués

Les comptes de Walfadjri (aussi) bloqués

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Dépression du vagin :  une vulvodynie méconnue des femmes

Dépression du vagin : une vulvodynie méconnue des femmes

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Véhicules de la présidence volés : des marabouts et des généraux...

Véhicules de la présidence "volés" : des marabouts et des généraux...

ADVERTISEMENT