FSF : Samba Sarr meurt de son opposition au "Consensus"

Ce samedi 31 juillet, Samba Sarr, acteur du football local dans le district de Pikine a été interdit d'accès à une réunion de ses pairs, avant d'être emporté par un malaise cardiaque.

Samba Sarr

En marge de l’élection à la présidence de la FSF, la visite du candidat sortant, Augustin Senghor, à Pikine pour rencontrer les acteurs du football, a viré au drame. Le président du district, Samba Sarr, a rendu l'âme suite à un malaise après avoir été interdit d'accès à la rencontre.

ADVERTISEMENT

L'événement tragique s’est produit dimanche à Pikine au moment où le candidat Augustin Senghor rencontrait les acteurs de football de la région, à une semaine des élections pour la présidence de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF).

Farouchement opposé au consensus -qui est entrain de voler en éclats- mis en place par les quatre candidats au début : Augustin Senghor, Mbaye Diouf Dia, Mady Touré et Saër Dièye Seck, il (Samba Sarr) a été interdit l’accès à la salle de réunion. Un geste suite auquel Sarr pique une crise cardiaque et finit par succomber à son malaise.

Ce dimanche 1er août à l’arène nationale, était prévue l’assemblée générale de renouvellement des postes de la Ligue Sénégalaise de Football Professionnelle (LSFP). La LSFP a décidé de reporter l’élection, une décision qui fait suite au décès de l’ancien président du district de football à Pikine et ancien président de l’ASC Thiossane, Samba Sarr. L’instance informe qu’elle communiquera sur le lieu et l’heure pour la nouvelle date retenue.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT