Homophobie : l'affaire Gana Guèye prend une tournure politique

Après que le président Macky Sall a témoigné son soutien au footballeur Sénégalais Idrissa Gana Guèye -qui, pour des raisons personnelles, a refusé de porter un maillot frappé du drapeau LGBT- son homologue français Emmanuel Macron a pris une toute autre tournure.

Affaire-Gana-Guèye

L’affaire a pris une tournure politique après que le milieu de terrain du PSG de confession musulmane a refusé de porter le maillot arc-en-ciel, initiative lancée en 2019, en soutien à la communauté homosexuelle.

Le monde associatif s’est soulevé contre la décision de Guèye et a demandé des sanctions. Le chef de l’État, Macky Sall, lui a apporté son soutien, en exigeant qu’on respecte ses convictions religieuses. « Je soutiens Idrissa Gana Guèye », a-t-il dit. Mais Son homologue français, Emmanuel Macron, s’est démarqué de cette position ferme du président sénégalais. « L’homophobie, la transphobie, la biphobie frappent, discriminent, rejettent. Aux côtés de celles et ceux qui en sont victimes, de celles et ceux qui se battent pour les droits humains et l’égalité, nous continuerons le combat. Chacun est libre d’être soi, d’être aimé et d’aimer », a-t-il tweeté.

Au Sénégal, pays musulman à 95 % et très pratiquant, les relations homosexuelles sont interdites. La loi existante précise : « sera puni d'un emprisonnement d'un à cinq ans et d'une amende de 100 000 à 1 500 000 francs (152 à 2 286 euros) quiconque aura commis un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe ».

Et il n'y a pas eu que le soutient du chef de l’Etat sénégalais aussi bien dans la classe politique que dans la société civile. Le chef de l’opposition Ousmane Sonko et le ministre des Sports, Matar Bâ, ont défendu Gana L'ex-Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, lui, y est allé de son encouragement en lui disant: « Tiens bon, Gaïndé », dans un message sur Twitter accompagné de versets du Coran, avec un clin d'œil en lien avec le surnom de la sélection nationale le mot « Gaïndé » signifiant « Lion » en langue ouolof.

L'écrivain et intellectuel Boubacar Boris Diop, lauréat du très prestigieux prix Neustadt, lui aussi a affirmé sa « solidarité totale avec Idrissa Gana Guèye », sur Twitter. Parallèlement, de nombreux Sénégalais ont mis mardi en statut WhatsApp le message de soutien du président sénégalais ou des photos de Gana Guèye en pèlerinage à La Mecque.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA