Le coach du Rwanda accuse les Ghanéennes d'avoir des hormones d'homme

L'entraîneur de l'équipe nationale féminine du Rwanda, Grace Nyinawumuntu, a déclenché une vive polémique après avoir accusé les Black Queens du Ghana d'avoir « des hormones masculines ». Cette déclaration a suivi la défaite cuisante de l'équipe rwandaise lors du match aller des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations féminine 2024, où le Ghana l'a emporté sur un score de 7-0.

L'entraîneur du Rwanda accuse les Black Queens d'avoir des hormones masculines après la défaite 7-0
ADVERTISEMENT

La rencontre qui s'est tenue au stade Pele de Kigali a vu les Black Queens du Ghana dominer complètement leurs hôtes. Elles ont réalisé une performance magistrale, marquant pas moins de sept buts. Evelyn Badu a inscrit un doublé, suivi des buts de Doris Boaduwaa, Priscilla Adubea, et d'un autre doublé d'Achiaa Anastasia.

L'équipe ghanéenne, dirigée par Nora Hauptle, a véritablement étalé son talent sur le terrain.

ADVERTISEMENT

Après la défaite, Grace Nyinawumuntu a exprimé sa frustration dans des commentaires d'après-match controversés. Elle a accusé les joueuses ghanéennes d'avoir des « hormones masculines » et a insisté sur le fait que ses propres joueuses étaient « effrayées ».

Elle a déclaré : « Elles ont des filles qui, selon nous, ont des hormones masculines. Ce sont des filles qui sont comme des hommes. Notre équipe avait peur... quand elle est entrée sur le terrain, elle a perdu parce qu'elle avait peur ».

Ces commentaires incendiaires de Nyinawumuntu ont suscité une réaction immédiate de la Fédération rwandaise de football (FERWAFA), qui a décidé de suspendre l'entraîneur.

Selon l'Agence France-Presse (AFP), la Fédération ghanéenne de football a également confirmé cette suspension « jusqu'à nouvel ordre », en raison du choix « inapproprié » du vocabulaire employé par l'entraîneur après le match entre le Rwanda et le Ghana.

Malgré la controverse, le résultat du match aller place le Ghana en bonne position pour passer à l'étape suivante des éliminatoires de la CAN féminine 2024. Le match retour se tiendra à Accra, et si les Black Queens s'imposent à domicile, elles affronteront le vainqueur de l'autre match entre la Gambie et la Namibie au prochain tour des éliminatoires.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT