Ligue 1 : Le PSG balayé [3-0] par Monaco

Balayé 3-0 à Louis-II, le PSG enregistre sa plus grosse défaite de la saison, et repart dans ses valises avec une performance chaotique.

Une semaine après son succès contre Bordeaux, le PSG a replongé dimanche à Monaco (3-0, 29e journée de Ligue 1).

.

Si les Parisiens ont sorti un peu la tête de l'eau dans le second acte, l'ASM s'est amusée de Parisiens méconnaissables. Wissam Ben Yedder a été le principal artisan de la défaite parisienne (2 buts, 1 passe décisive). Si Paris conserve toujours un gros matelas en tête, c'est la façon qui interpelle aujourd'hui pour les hommes de Mauricio Pochettino. Rayonnant, Monaco se relance dans la course à l'Europe.

Alors qu’il espérait retrouver quelques couleurs en Ligue 1, surtout après son succès 3-0 une semaine plus tôt face à Bordeaux, le Paris Saint-Germain a totalement explosé dimanche sur la pelouse de Monaco (3-0, 29e journée). À quelques rares exceptions près, l’effectif parisien a montré un visage inquiétant, à l’image d’une défense centrale complètement dépassée par les évènements. Le PSG aurait pu marquer. Il a eu les occasions pour. Mais il ne l’a pas fait et il s’enfonce un peu plus dans une crise dont lui seul a souvent le secret.

S’il ne faut rien enlever à des Monégasques volontaires dès les premiers instants du match, force est de constater que Marquinhos et consorts n’y sont plus vraiment. Dès que le danger s’approche, la défense des Rouge-et-Bleu tremble. Cet après-midi à Louis II, elle s’est écroulée. Mise à mal dès les premières minutes de jeu (6e, 10e, 13e, 21e), l’équipe de Mauricio Pochettino a logiquement craqué une première fois sur un but de Ben Yedder, bien aidé par le retard coupable de Kimpembe (1-0, 25e). Paris a tenté de réagir, mais le tir non-cadré de Verratti (43e), celui de Hakimi sur Nübel (44e) et un dernier de Marquinhos (45e) ont été autant d’échecs avant de rejoindre les vestiaires.

Auteurs d’un premier quart d’heure intéressant en seconde période, les Parisiens ont concédé un deuxième but. Passif et à son tour en retard, Marquinhos a laissé Volland doubler la mise monégasque (2-0, 68e). Pas en reste, Kimpembe a alors repris la main dans ce festival de bévues défensives parisiennes. Un tacle en retard sur un Volland parti en contre, et l’international tricolore a concédé un penalty transformé par Ben Yedder, malgré le fait que Donnarumma a touché le ballon (3-0, 84e). Sorti dès la 77e minute, Neymar est lui aussi passé à côté, tout comme Wijnaldum, pas meilleur en position d’ailier.

Le PSG continue d’alterner victoires et défaites en championnat. Ce dimanche, il a concédé son quatrième revers de la saison en Ligue 1. Rien de grave puisqu’il compte toujours quinze points d’avance sur son premier poursuivant. Dans les têtes par contre, les joueurs n’y sont plus du tout. S’il faut encore et toujours exclure Mbappé et quelques rares autres éléments (Nuno Mendes, Hakimi sur ce match), la suite et fin de la saison s’annonce extrêmement pénible. Pour Monaco (7e), l’opération est belle puisque les joueurs du Rocher reviennent provisoirement à trois points de l’Europe.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le Brésil cartonne la Corée du Sud

Le Brésil cartonne la Corée du Sud

Tristesse et désillusion après l'élimination des lions du Sénégal

Tristesse et désillusion après l'élimination des lions du Sénégal

Trafic aérien : les ADS ont recensé 22 540 mouvements d'avions

Trafic aérien : les ADS ont recensé 22 540 mouvements d'avions

Le Sénégal 4e pays africain ayant reçu le plus d’argent de sa diaspora en 2022

Le Sénégal 4e pays africain ayant reçu le plus d’argent de sa diaspora en 2022

Grève de la faim : Pape Alé Niang au plus mal

Grève de la faim : Pape Alé Niang au plus mal

Ça devient moche [Opinion du Contributeur]

Ça devient moche [Opinion du Contributeur]

Ne politisons pas la bêtise ! [Opinion du Contributeur]

Ne politisons pas la bêtise ! [Opinion du Contributeur]

Exclu de la sélection, le gardien camerounais Onana joue au football de rue

Exclu de la sélection, le gardien camerounais Onana joue au football de rue

Ce trait de caractère prouve que vous êtes plus intelligent que les autres

Ce trait de caractère prouve que vous êtes plus intelligent que les autres