L'ODCAV de Rufisque arrête définitivement les Navétanes

Plus de navétanes à Rufisque. La décision a été prise par l'ODCAV de la ville suite aux actes de vandalisme survenus hier au stade Ngaladou Diouf.

violences dans les navetanes à Rufisque

Plus de navétanes à Rufisque. La décision a été prise par l'ODCAV de la ville suite aux actes de vandalisme survenus hier au stade Ngaladou Diouf.

ADVERTISEMENT

Cette décision a été prise en raison de la "gravité des incidents avec le stade saccagé", renseigne un communiqué de l'ODCAV. En effet, de nombreux blessés et deux morts ont été enregistrés lors de ces événements douloureux survenus hier dans la demi-finale qui opposait Thiawléne à Guiff.

"A côté de la procédure judiciaire qui sera menée par les autorités compétentes, la Zone prendra toutes les sanctions qui s'imposent en direction des auteurs de ces actes de sabotage et de vandalisme", indique le communiqué de l'ODCAV de Rufisque.

L'ODCAV qui se sent peiné par ces actes de vandalisme, a par ailleurs soutenu qu'en collaboration avec la police, toutes les dispositions nécessaires avaient été prises pour une bonne organisation de la rencontre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT