Mort d'Emiliano Sala: L'argentin aurait été empoisonné bien avant le crash de l'avion

Nous connaissons maintenant les causes réelles de la mort d'Emiliano Sala survenu le 21 Janvier 2019 dans le crash d'un vol qui avait pour destination les Pays de Galles.

Hommage à feu Emiliano Sala

.

ADVERTISEMENT

Alors que le procès démarre en Angleterre, de nouvelles informations sur la mort de l'ancien Canari ont fait leur irruption, selon le Mirror. En effet, Sala aurait subi un niveau de saturation sanguine au monoxyde de carbone de 58 %.

Les experts décrivent cette situation comme un "empoisonnement grave", probablement due au système d'échappement de l'avion. S'il a bien subi de graves blessures à la tête et au torse causées par l'impact, il aurait donc perdu connaissance avant que l'avion ne s'abîme en mer.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Baisse des prix : le gouvernement  rend publiques ses mesures jeudi 13 juin

Baisse des prix : le gouvernement rend publiques ses mesures jeudi 13 juin

Président Diomaye procède à de nouvelles nominations

Président Diomaye procède à de nouvelles nominations

Les comptes de Walfadjri (aussi)  bloqués

Les comptes de Walfadjri (aussi) bloqués

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Dépression du vagin :  une vulvodynie méconnue des femmes

Dépression du vagin : une vulvodynie méconnue des femmes

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Véhicules de la présidence volés : des marabouts et des généraux...

Véhicules de la présidence "volés" : des marabouts et des généraux...

ADVERTISEMENT