Pape Guèye a été partout hier soir face à Qarabaq

Utilisé dans un registre plus bas en tant que sentinelle devant la défense par Sampaoli hier soir face à Qarabaq, l'international sénégalais a été au four et au moulin en vue de cette rencontre aller qui a vu l'Olympique de Marseille s'imposaient 3 buts à 1 face au club Azerbaïdjanais en Ligue Europa Conference (C4).

Le milieu de terrain Pape Guèye face à Qarabaq

.

ADVERTISEMENT

D'après Footmercato, Pape Gueye vit un début d'année très très étonnant. Parti à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) avec le Sénégal en début janvier, il a vu s'abattre sur lui une sanction. En effet, il a été suspendu pour son transfert de Watford à l'OM, le club ayant été interdit de recrutement pour deux marchés. Ces sanctions ont été suspendues par le TAS, mais c'est loin d'être terminé.

Dans le courant de ce mois de janvier, il a joué avec son équipe nationale et il a été, en compagnie de Bamba Dieng et de Sadio Mané jusqu'au bout glanant un titre continental si attendu dans le pays. Mais il fallait vite revenir. Contre Metz, il a découvert le poste de latéral gauche. Cela fait vraiment beaucoup pour ce début de saison, non ?

Et ce n'était pas fini ! Ce jeudi soir, en Conference League contre Qarabag (3-1), il a commencé le match avec Boubacar Kamara et Gerson. Il semble que c'est lui, au départ, qui occupait l'axe central. Tous les ballons sont passés par lui et il les a plutôt bien utilisés.

Il a offert, d'une passe extrêmement bien sentie, le doublé à Arek Milik, qui n'avait plus qu'à gagner son face à face avec le portier de Qarabag. Il aurait pu aussi s'offrir un but si le dernier rempart adverse n'avait pas sorti son seul arrêt correct du match. Niveau pression, jeu de passe, abattage physique, il a été exceptionnel. De bon augure pour la fin de saison.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT