Qatar 2022 : le Sénégal face à l’équation du pays organisateur

Le Qatar, pays hôte, aura l'honneur de donner le coup d'envoi de ce mondial pour le compte du groupe A, le 20 novembre. L’Emirat se prépare à ce moment depuis des années. Sur le plan footballistique, cette petite nation du Moyen-Orient a construit une équipe séduisante et joueuse. Le Qatar bénéficiera également du soutien de son public, un défi à relever pour le Sénégal.

Equipe du Qatar

Avant même que la FIFA n'accepte la candidature de cette petite nation du Moyen-Orient, un plan clair avait été mis en place pour que son équipe nationale fasse impression lors de cette grande messe du football. Malheureusement, une série de controverses (droits de l’Homme, environnement, vente d’alcool, etc.,) a éclipsé la qualité de la sélection qatarie. En effet, plusieurs rapports ont fait surface au cours de la dernière décennie concernant les mauvais traitements et la mort des travailleurs migrants qui construisaient les infrastructures dédiées au tournoi. Signe que la situation est tendue, la FIFA a même écrit une lettre aux équipes nationales participantes pour leur demander de s'en tenir au sport.

Les férus du football asiatique ont pu constater que le Qatar devrait aligner l'une des équipes les plus intéressantes du tournoi avec comme objectif de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Si plusieurs joueurs clés de l’équipe sont des citoyens naturalisés qui ont joué au moins cinq ans dans des clubs du pays, ils sont expérimentés dans l’ensemble. Félix Sánchez a fait ses classes en tant qu'entraîneur au sein des prestigieuses équipes de jeunes du FC Barcelone à partir de 1996. Il est à la tête du Qatar depuis 2017. Il a passé des années à construire une équipe joueuse. Dès sa nomination, il s'est impliqué dans l'Aspire Academy avec une attention particulière portée sur les équipes de jeunes - composée essentiellement de joueurs évoluant dans les meilleurs clubs de la Qatar Stars League.

Par ailleurs, le Qatar s'est peut-être qualifié d'office en tant que pays hôte, mais il est le champion en titre de la Coupe d'Asie (2019) et a survolé ses matches de qualification asiatiques, remportant sept victoires et un match nul, tout en ne concédant qu'un seul but.

Cependant, la seule fausse note réside dans le fait que le Qatar ait perdu six matches consécutifs contre des équipes qualifiées pour la Coupe du monde.

Si le Qatar espère atteindre les huitièmes de finale, elle devra compter sur son expérience et sur l'engouement et l’énergie de son douzième homme.

Pour rappel, aucun pays hôte, à l’exception de l'Afrique du Sud en 2010, n'a jamais échoué à sortir de sa poule. Même à cette époque, les Bafana Bafana avaient fait un match nul passionnant contre le Mexique en ouverture de la compétition, avant de surprendre la France.

À première vue, les Pays-Bas et le Sénégal semblent être les grands favoris pour atteindre la phase à élimination directe. Mais l'Équateur et le pays hôte pourraient être des outsiders difficiles.

  • 20 novembre : Qatar - Équateur - Stade Al Bayt, Al Khor - 16h00
  • 25 novembre : Qatar - Sénégal - Stade Al Thumama, Al Khor - 13h00
  • 29 novembre : Pays-Bas - Qatar - Stade Al Bayt, Al Khor - 15h00
  • Almoez Ali, attaquant

Joueur d'Al-Sadd et âgé de 26 ans, Almoez Ali est un vrai « tueur » devant les buts.

  • Abdelkarim Hassan, arrière gauche

Il est l'un des joueurs les plus expérimentés de cette équipe. En plus de son travail offensif, il est très généreux dans l’effort défensif.

  • Hassan Al-Haydos, attaquant

Al-Haydos est le joueur le plus capé de l’équipe (167 sélections). Techniquement doué, ses actions se transforment très souvent en occasions de but.

  • Saad Al Sheeb, gardien de but

Al Sheeb a 32 ans. Il a joué un rôle clé dans le titre de champion d'Asie de son équipe en 2019, le premier du Qatar. De solides apparitions contre l'Argentine, la Colombie et le Paraguay lors de la Copa América 2019 ont prouvé qu'il pouvait tenir tête à certaines des meilleures attaques du monde.

  • Première participation

Gardiens de but : Saad Al Sheeb (Al Sadd), Meshaal Barshim (Al Sadd), Youssef Hassan (Al-Gharafa)

Défenseurs : Homam Ahmed (Al-Gharafa), Bassam Al-Rawi (Al-Duhail), Jassem Gaber (Al-Arabi), Abdelkarim Hassan (Al-Sadd), Musab Kheder (Al-Sadd), Boualem Khoukhi (Al-Sadd), Pedro Miguel (Al-Sadd), Ismaeel Mohammad (Al-Duhail), Tarek Salman (Al-Sadd)

Milieux de terrain : Salem Al-Hajri (Al Sadd), Ali Assadalla (Al Sadd), Karim Boudiaf (Al-Duhail), Abdulaziz Hatem (Al-Rayyan), Assim Madibo (Al-Duhail), Mostafa Tarek (Al Sadd), Mohammed Waad (Al Sadd)

Attaquants : Akram Afif (Al Sadd), Nief Al-Hadhrami (Al-Rayyan), Hassan Al-Haydos (Al Sadd), Ahmed Alaaeldin (Al-Gharafa), Almoez Ali (Al-Duhail), Khalid Muneer (Al-Wakrah), Muhammad Muntari (Al-Duhail)

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Amdy Mignon victime d'arnaque

Amdy "Mignon" victime d'arnaque

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu