Sadio Mané le métronome de la tanière?

L’équipe du Sénégal devient une sélection "orpheline" sans son leader technique Sadio Mané, sorti jeudi sur blessure lors du match contre le Togo (1-1).

Sadio-mane Sénégal

L’équipe du Sénégal devient une sélection "orpheline" sans son leader technique Sadio Mané, sorti jeudi sur blessure lors du match contre le Togo (1-1).

ADVERTISEMENT

"Ce qu’on peut retenir, c’est que Sadio (Mané) représente beaucoup dans cette équipe et sa sortie s’est fait sentir dans le jeu", a commenté l’ancien arrière central des Lions Cheikh Sidy Bâ,.

"Sans Sadio Mané, il n’y a plus d’animation dans cette équipe, et c’est inquiétant pour un groupe avec autant de talents", a relevé dans un entretien avec l’APS, l’ancien arrière central, chroniqueur sur la Rts1 (publique).

Avec la sortie de l’attaquant de Liverpool (élite anglaise), l’animation "est devenue inexistante" du côté sénégalais, a souligné Cheikh Sidy Bâ.

Il estime qu’il faut se rendre à l’évidence et reconnaître que "cette équipe nationale ne ressemble pas à grand-chose sans notre leader technique".

ADVERTISEMENT

Le quart de finaliste de la CAN 2000 juge cela "dangereux à la veille d’échéances aussi importantes" que la prochaine Coupe d’Afrique des nations et les barrages des éliminatoires de la zone Afrique, par exemple.

S’il a déploré le rendu ’’quelconque’’ du Sénégal, l’ancien défenseur central s’est en revanche réjoui de la qualité mentale du groupe qui, jusqu’au bout, a refusé la défaite au cours de cette rencontre.

"Ils ont montré du caractère et un gros mental pour aller chercher ce but du nul, et c’est très positif", s’est félicité le chroniqueur de la télévision publique.

Il dit se réjouir de "voir des joueurs s’arracher pour aller chercher le but égalisateur dans les dernières minutes de la partie", regrettant toutefois que le staff technique insiste à faire jouer des joueurs sans temps de jeu.

"Nampalys (Mendy) est un joueur intéressant quand il a du temps de jeu, mais quand ce n’est pas le cas, il a du mal à suivre", a-t-il noté. Selon lui, le milieu de terrain de Leicester (élite anglaise) semblait à bout de souffle, quelques minutes après son entrée en jeu.

"Une Coupe d’Afrique des nations (CAN), c’est une compétition très exigeante, et on ne peut se permettre d’y aller avec des joueurs sans temps de jeu en club", a-t-il averti.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT