JO Tokyo : le directeur artistique de la cérémonie d’ouverture limogé

Kentaro Kobayashi a été démis de ses fonction après une blague sur les juifs.

JO Tokyo 2021

Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo ont licencié le directeur de la cérémonie d’ouverture après la diffusion d’images historiques de Kentaro Kobayashi faisant des blagues sur l’Holocauste.

Un clip a été largement diffusé sur les réseaux sociaux japonais le mercredi 21 juillet, montrant le comédien Kobayashi dans un sketch télévisé de 1998 qui incluait la phrase « Jouons à l’Holocauste », et de nombreux appels ont été lancés pour son renvoi.

L’organisation juive des droits de l’homme Simon Wiesenthal Center a publié une déclaration condamnant les blagues, déclarant : « Toute personne, aussi créative soit-elle, n’a pas le droit de se moquer des victimes du génocide nazi… toute association de cette personne à Tokyo Les Jeux olympiques insulteraient la mémoire de six millions de Juifs.

Le limogeage de Kobayashi intervient un jour avant le début de la cérémonie d’ouverture, qui avait perdu plus tôt cette semaine son compositeur musical Keigo Oyamada, qui a démissionné après qu’il est apparu qu’il avait intimidé ses camarades de classe et s’en était vanté dans une interview dans un magazine.

La ministre des Jeux olympiques, Seiko Hashimoto, a déclaré : « Nous étudions actuellement comment organiser la cérémonie d’ouverture de demain. »

Il y a eu de nombreux scandales similaires parmi les hauts fonctionnaires. En mars, le chef créatif des Jeux olympiques, Hiroshi Sasaki, a été contraint de démissionner après avoir qualifié la comédienne Naomi Watanabe de « cochon olympique » et suggéré qu’elle pourrait porter des oreilles de porc lors de la cérémonie d’ouverture.

En février, le président du comité d’organisation des Jeux, Yoshiro Mori, a démissionné après avoir tenu des propos sexistes.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn