Arachide : le prix du kilo fixé à 250 FCFA

Au Sénégal, la campagne de commercialisation de l’arachide 2022-2023 débutera le 21 novembre prochain. C’est ce qu’a indiqué le gouvernement au terme du Conseil des ministres qui s’est tenu hier mercredi 9 novembre 2022.

Récolte des arachides dans le village de Guint Kaye, près de Kaolack, en janvier 2020 SEYLLOU - AFP

Pour la présente campagne, le kilogramme d’arachides sera écoulé à 275 Fcfa contre 250 FCFA l’année dernière. En 2022, la collecte totale d’arachides est de 112.794 tonnes contre 74.835 tonnes l’année dernière à la même date. Si on regarde les chiffres on peut considérer que la campagne de commercialisation de cette année est mieux partie que celle de l’année dernière.

85.732 tonnes dont 69.000 tonnes sont entre les mains de la SONACOS’’, avait précisé le ministre Moussa Baldé, ministre de l’Agriculture à l’époque. Selon lui, la SONACOS avait un bilan de 67.000 tonnes à la fin de la campagne de l’année dernière alors que cette année après quarante jours de campagne elle est déjà à 69.000 tonnes.

Les semences subventionnées d’arachide devraient s’établir à 73 199 tonnes

S’agissant de la collecte des semences, il a précisé qu’actuellement les résultats affichent 27.062 tonnes collectées dont 21.204 tonnes de semences à certifier et 5.858 de semences écrémées.

En effet, la Direction de la planification et des études économiques (Dpee) renseigne, dans la dernière édition de sa « Note de Conjoncture » consacrée au 2e Trimestre 2022, que les semences subventionnées d’arachide devraient s’établir à 73 199 tonnes (17 199 tonnes écrémées et 56 000 tonnes certifiées) pour 2022-2023, en hausse de 5,4%, en rythme annuel.

Pour cette spéculation, la Dpee révèle que les taux de mise en place et de cession ont atteint, dans l’ordre, 81,03% et 57,0% à Fatick, 91,3% et 79,3% à Kaolack, 87,0% et 67,0% à Tambacounda et, enfin, 96,04% et 73,34% à Kolda. S’agissant des espèces diverses, l’Etat a maintenu inchangé les quantités de semences certifiées de maïs (3 000 tonnes) et de sorgho (1 500 tonnes).

Par contre, les objectifs de distribution de semences certifiées de niébé (2 000 tonnes) et de sésame (6 00 tonnes) devraient baisser, respectivement, de 50,0% et 14,3%, ajoute-t-elle. Quant aux semences ordinaires, la même source souligne que les objectifs de mise en place s’établissent à 9 000 tonnes pour le riz et 3800 tonnes pour le niébé, soit des prévisions à la baisse respective de 10,0% et 24,0%.

Enfin, 15 000 boutures de manioc devraient être distribuées aux producteurs pour la campagne agricole 2022-2023, soit un recul de 25,0%, en rythme annuel. Par rapport aux engrais, les quantités prévues pour la subvention s’élèvent à 135 500 tonnes d’engrais minéral (80 500 tonnes d’engrais NPK et 55 000 tonnes d’urée), en recul de 20,3% malgré la hausse des montants injectés.

Par ailleurs, la Dpee fait savoir enfin que les mises en place restent timides dans la région de Kolda, du fait d’un problème de dépôts de stockage.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Amdy Mignon victime d'arnaque

Amdy "Mignon" victime d'arnaque

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu