Bceao : les taux directeurs reprennent l’ascenseur

Le Comité de politique monétaire (Cpm), qui s’est réuni le 1e juin 2022, a décidé de relever de 25 points de base les taux directeurs de la Bceao, à compter du 16 juin 2022.

BCEAO

Ce, afin de favoriser le retour progressif de l’inflation dans la zone cible, condition indispensable pour une croissance économique saine et inclusive.

A compter du 16 juin 2022, le taux minimum de soumission aux appels d’offres d’injection de liquidité passera de 2% à 2,25% et le taux du guichet de prêt marginal de 4% à 4,25%, a annoncé le Comité de politique monétaire (Cpm) de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).

«Le Comité de politique monétaire a souligné que la persistance de la déviation de l’inflation par rapport à la cible fait peser des risques sur l’ancrage des anticipations d’inflation dans l’Union. Tout en jugeant opportun de maintenir une politique monétaire accommodante, le Comité a décidé de relever de 25 points de base les taux directeurs de la Bceao, afin de favoriser le retour progressif de l’inflation dans la zone cible, condition indispensable pour une croissance économique saine et inclusive», explique-t-on dans le communiqué final de la deuxième réunion ordinaire tenue le 1er juin 2022, par visioconférence, sous la présidence de Mamadou Diop, vice-Gouverneur de la Banque centrale chargé de l’intérim.

Tout de même, mentionne le document, «le coefficient de réserves obligatoires applicable aux banques de l’Union reste inchangé à 3%.

Le taux d’inflation dans l’Union est projeté en moyenne à 6,2% en 2022 et 3,2% en 2023, après 3,6% en 2021».

ADVERTISEMENT

Pour rappel, en juin 2020, le Cpm avait baissé de 50 points de base les taux directeurs de la Banque centrale. Cela, afin d’accompagner le redémarrage de l’appareil productif des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), qui avait été négativement impacté par la pandémie du Covid-19. C’est ainsi que de 2,50%, le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidité avait été fixé à 2% et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal ramené de 4,50% à 4%.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Rufisque: il passe la nuit avec une fille de 14 ans et écope d'un mois de prison

Rufisque: il passe la nuit avec une fille de 14 ans et écope d'un mois de prison

Plus de 10.000 tonnes d’oignon invendues dans les Zone des Niayes

Plus de 10.000 tonnes d’oignon invendues dans les Zone des Niayes

Insécurité alimentaire : quatre régions du Sénégal menacées

Insécurité alimentaire : quatre régions du Sénégal menacées

Escroquerie : R. A. Badji se fait passer pour un gendarme et finit en prison

Escroquerie : R. A. Badji se fait passer pour un gendarme et finit en prison

Kolda: le présumé terroriste polono-guinéen placé sous bracelet électronique

Kolda: le présumé terroriste polono-guinéen placé sous bracelet électronique

Droits humains : après les USA, Amnesty épingle Macky Sall et son régime

Droits humains : après les USA, Amnesty épingle Macky Sall et son régime

Inceste à Guédiawaye : il transforme sa fille adoptive de 12 ans en objet sexuel

Inceste à Guédiawaye : il transforme sa fille adoptive de 12 ans en objet sexuel

Violences politiques : vers la création d’une commission d’indemnisation des victimes

Violences politiques : vers la création d’une commission d’indemnisation des victimes

Gambie : une nouvelle lois pour juger les crimes commis sous Yahya Jammeh

Gambie : une nouvelle lois pour juger les crimes commis sous Yahya Jammeh

ADVERTISEMENT