BCEAO : pourquoi le taux directeur est passé à 3,25 %

La Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a tenu, ce 6 septembre 2023 à Dakar, la troisième session ordinaire de son Comité de politique monétaire (CPM). Au terme de la réunion, l’instance a décidé de relever le taux directeur de 3% en juin 2023 à 3,25 % à compter du 16 septembre.

BCEAO SIEGE

La Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a déclaré, jeudi, à Dakar, avoir décidé d’augmenter de 0,25 points son taux directeur, le taux auquel elle prête ses ressources aux banques commerciales opérant dans ses huit États membres, à partir du 16 septembre prochain. « Le principal taux directeur auquel la banque centrale prête ses ressources aux banques passera de 3% à 3,25 % », a annoncé le gouverneur de la BCEAO, Jean-Claude Kassi Brou.

Il présidait la troisième session ordinaire de l’année du Comité de politique monétaire de l’institution bancaire.

« Cette hausse du taux directeur va servir à anticiper et à contenir l’impact des facteurs de risques sur les perspectives macroéconomiques de l'UEMOA », a expliqué M. Brou. « Cette décision survient dans un contexte de montée des incertitudes au niveau régional, de persistance des tensions inflationnistes, de renchérissement des conditions financières issues des marchés internationaux et de moindre mobilisation des ressources extérieures », a-t-il souligné.

Le gouverneur de la BCEAO signale par ailleurs que l’activité économique de l’UEMOA a maintenu sa « dynamique de progression » durant le deuxième trimestre de l’année. Les crédits octroyés par les banques à l’économie des pays membres de l’Union « ont évolué à un rythme soutenu », avec une hausse de 16,2 % en rythme annuel, à la fin de juillet dernier, après une hausse de 16,6 % en fin mars, selon Jean-Claude Kassi Brou.

« Au cours des mois à venir, le Comité de politique monétaire prendra les mesures idoines, si c’est nécessaire, pour assurer la stabilité monétaire de la zone », a annoncé M. Brou, président de cette instance de la banque centrale.

ADVERTISEMENT

Le CPM a entre autres examiné le rapport sur la politique monétaire. Celui-ci a mis un accent particulier sur les risques qui entourent les perspectives à court et moyen au sein de l’Union. In fine, les délibérations ont porté sur le relèvement du taux directeur sur la base d’un certain nombre d’indicateurs et d’objectifs.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix de Bambey !

Culture : décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey !

Un maître chanteur se fait passer pour une femme sur Tiktok et écope de 2 ans de prison

Un maître chanteur se fait passer pour une femme sur Tiktok et écope de 2 ans de prison

Relations sociales : comment éloigner les personnes toxiques de votre entourage ?

Relations sociales : comment éloigner les personnes toxiques de votre entourage ?

Les artistes (aussi)  'clashent' Macky Sall

Les artistes (aussi) 'clashent' Macky Sall

Politique : retour sur les lois d'amnistie votées au Sénégal !

Politique : retour sur les lois d'amnistie votées au Sénégal !

Le procès Karim Wade sera révisé, Macky Sall en a décidé ainsi

Le procès Karim Wade sera révisé, Macky Sall en a décidé ainsi

Une bombe lâchée sur l’avenir de Mo Salah

Une bombe lâchée sur l’avenir de Mo Salah

Libération de Ousmane Sonko : Doudou Ka recommande le respect des institutions

Libération de Ousmane Sonko : Doudou Ka recommande le respect des institutions

Grand-Yoff : une bande dont un agent municipal arrêtée pour loterie non autorisée

Grand-Yoff : une bande dont un agent municipal arrêtée pour loterie non autorisée

ADVERTISEMENT