BISD et Sénégal : plus de 2 894 milliards FCFA investis en 46 ans

Le partenariat entre le Sénégal et la Banque islamique de développement est très fructueux. Depuis 1977, la BISD a investi un montant de 2 894 milliards de F CFA dans le pays.

Président de la BISD Dr Muhammad Al Jasser et ministre Oulimata Sarr

La Stratégie de partenariat avec les pays membres entre le Sénégal et le Groupe de la Banque islamique de développement (BISD) lancé vendredi dernier, a permis de renseigner sur le total des financements du Groupe de la Banque pour le Sénégal.

La somme s’élève à environ 4,8 milliards de dollars (2894 milliards F CFA). Ce montant, selon , le président de la BISD Dr Muhammad Al Jasser témoigne de la forte collaboration que ne cessent d’entretenir le Sénégal et le Groupe de la Banque, depuis la toute première opération qui remonte à 1977.

Par ailleurs concernant le Stratégie de partenariat avec les pays membres entre le Sénégal (SPPM), cette stratégie qui couvrira la période allant de 2023 à 2027, n’est que la marque de la coopération fructueuse que le Sénégal et le Groupe de la Banque entretiennent depuis fort longtemps. La présente stratégie est la première à être lancée en Afrique sur la base de la Stratégie revue de la Banque. Elle a pour soubassement l’engagement ferme de la Banque, aussi bien en sa qualité de pourvoyeur de financement que de partenaire, à aider le Sénégal à transformer sa vision en interventions percutantes.

1 656 milliards de francs CFA, sur les cinq prochaines années

Le Groupe de la Banque a pris des engagements d’environ 2,736 milliards de dollars, soit environ 1 656 milliards de francs CFA, sur les cinq prochaines années. De son côté, le ministre de l'Économie, du Plan et de la Coopération a indiqué que la coopération entre la BISD et le Sénégal porte un dynamisme réel avec un cumul de financements approuvés par an d’un coût de 4000 milliards de dollars américains.

ADVERTISEMENT

Ce qui fait du Sénégal, selon Oulimata Sarr, le premier partenaire de la BISD en Afrique subsaharienne. Elle a rappelé que le Sénégal bénéficie de l’ensemble de la gamme diversifiée de financement de la BISD en tant que maison mère et de ses différentes filiales. ‘’Les différentes coopérations avec la BISD sont fortes de 39 projets d’un coût de 2,20 milliards de dollars américains, déjà décaissés.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Barça ou Barsakh : les nouveaux chiffres de l'horreur

"Barça ou Barsakh" : les nouveaux chiffres de l'horreur

Euro 2024 : l'Espagne, 2e pays qualifié

Euro 2024 : l'Espagne, 2e pays qualifié

Hajj 2024 : un 5e pèlerin sénégalais décède

Hajj 2024 : un 5e pèlerin sénégalais décède

Dépendance affective dans les couples : comprendre, identifier et surmonter

Dépendance affective dans les couples : comprendre, identifier et surmonter

Paiement instantané 24/7 : La nouvelle initiative de la BCEAO pour l'UEMOA

Paiement instantané 24/7 : La nouvelle initiative de la BCEAO pour l'UEMOA

Déjeuner à l'Elysée : ce que  Diomaye et Macron se sont dit

Déjeuner à l'Elysée : ce que Diomaye et Macron se sont dit

Transfert d'argent : Wave et OM menacés

Transfert d'argent : Wave et OM menacés

Classement Fifa : le Sénégal chute

Classement Fifa : le Sénégal chute

Kaffrine: un étudiant égorge sa nièce de 2 ans

Kaffrine: un étudiant égorge sa nièce de 2 ans

ADVERTISEMENT