Budget, croissance économique : les chiffres de la DPEE au 3e trimestre 2022

La Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) a publié sa Note de conjoncture du 3e trimestre 2022.

Ministère des finances

Le déficit budgétaire est de 959,4 milliards au troisième trimestre contre 1050,9 milliards à la même période en 2021, soit une amélioration de 8,7%, a-t-on appris de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). Au terme des trois premiers trimestres de 2022, la gestion budgétaire est ressortie déficitaire de 959,4 milliards FCFA contre un déficit de 1050,9 milliards FCFA à la même période en 2021, soit une amélioration de 8,7%, rapporte la Direction de la Prévision et des Études Économiques (DPEE) dans sa note de conjoncture du 3e trimestre 2022 paru en décembre.

Cette situation, souligne le document reflète « une hausse de la mobilisation des recettes et des dons budgétaires, combinée à un accroissement soutenu des dépenses. En effet, dans un contexte de poursuite de relance des activités, les ressources mobilisées à fin septembre 2022, estimées à 2514,4 milliards, ont enregistré une augmentation de 25,6%, en glissement annuel. » Quant aux dépenses, elles sont évaluées à 3473,7 milliards, enregistrant une hausse de 13,7% comparativement à fin septembre 2021″, en conclut la DPEE.

La croissance économique ressortie à 0,8%

L’évolution de l’activité économique est ressortie à 0,8% au troisième trimestre 2022, rapporte la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE). « L’évolution de l’activité économique interne hors agriculture et sylviculture, mesurée par celle de l’Indice général de l’activité (IGA), est ressortie à 0,8% au troisième trimestre 2022, en variation trimestrielle », indique la DPEE dans sa Note de conjoncture du 3e trimestre 2022. Le document paru en décembre souligne que « sur un an, des croissances respectives de 1,6% et 2,7% de l’activité sont relevées, au troisième trimestre et sur les neuf premiers mois de 2022 ».

Selon la Note de conjoncture, « l’activité économique hors agriculture et sylviculture s’est légèrement accrue de 0,8% en variation trimestrielle, au troisième trimestre 2022, à la faveur du tertiaire (+2,8%), atténuée par le repli du primaire (-7,4%), du secondaire (-0,1%) et des taxes sur biens et services (-1,4%) ». Le secteur primaire (hors agriculture et sylviculture), mesuré par l’indice d’activité, corrigé des variations saisonnières, s’est replié de 7,4% entre le deuxième et le troisième trimestre tandis que le secteur secondaire s’est contracté de 0,1%, en variation trimestrielle.

ADVERTISEMENT

Au troisième trimestre 2022, l’activité du secteur tertiaire a progressé de 2,8% en rythme trimestriel. Cette progression s’explique par « la bonne tenue des +activités financières et d’assurance+ (+9,8%), de l’hébergement et de la restauration (+4,7%), des +activités spécialisées, scientifiques et techniques+ (+14,1%), de l’enseignement (+6,0%), des activités immobilières (+3,5%) et du transport (+2,5%) ».

La DPEE signale que sur une base annuelle, une hausse de 1,6% de l’activité économique est notée au troisième trimestre de l’année 2022, à la faveur principalement des secteurs tertiaire (+8,2%) et primaire (+6,1%).

« En cumul sur les neuf premiers mois de 2022, la croissance de l’activité économique (hors agriculture et sylviculture) est ressortie à 2,7%, sous l’impulsion du tertiaire (+4,5%) et des taxes sur biens et services (+5,7%) », a-t-elle conclu.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Après le Président Diomaye, Ousmane Sonko presse les fonctionnaires

Après le Président Diomaye, Ousmane Sonko presse les fonctionnaires

Xavi : Ce samedi pourrait être un grand jour pour Mikayil Faye

Xavi : "Ce samedi pourrait être un grand jour pour Mikayil Faye"

Islamisation de la France : Quand la religion musulmane dérange Éric Zemmour...

"Islamisation" de la France : Quand la religion musulmane dérange Éric Zemmour...

Une centaine de migrants interceptés dans l'enclave espagnole de Ceuta

Une centaine de migrants interceptés dans l'enclave espagnole de Ceuta

Coût des prédécesseurs de Diomaye : 300 millions FCFA de charges annuelles pour l'État

Coût des prédécesseurs de Diomaye : 300 millions FCFA de charges annuelles pour l'État

Sénégal : le bloggeur guinéen Djibril Sylla menacé d'expulsion

Sénégal : le bloggeur guinéen Djibril Sylla menacé d'expulsion

Un étudiant condamné à 6 mois de prison ferme pour chantage sexuel

Un étudiant condamné à 6 mois de prison ferme pour chantage sexuel

Finances publiques : Diomaye Faye encaisse 324 milliards FCFA

Finances publiques : Diomaye Faye encaisse 324 milliards FCFA

Sénégal : un célèbre blogueur guinéen envoyé en prison pour séjour irrégulier

Sénégal : un célèbre blogueur guinéen envoyé en prison pour séjour irrégulier

ADVERTISEMENT