ADVERTISEMENT

Détournement : le DG de la SN/HLM risque la prison

Le Procureur de la république a demandé l’ouverture d’une information judiciaire pour détournement de deniers publics contre l'ex DG de la SN/HLM, Mamadou Kassé.

Mamadou Kassé, DG de la SNHLM

L’ancien Directeur général de la Société nationale des Habitations à Loyer modéré (Sn-Hlm) et actuel patron de la Société Immobilière du Cap-Vert (Sicap) risque la prison. En effet, Mamadou Kassé fait l’objet de poursuites à la suite d’une plainte avec constitution de partie civile déposée par les syndicalistes au niveau de la Sn-Hlm, auprès du Doyen des juges d’instruction.

ADVERTISEMENT

Les Echos qui donne l’information, renseigne que c’est Ramatoulaye Sina Gaye, déléguée du personnel et représentante du syndicat des travailleurs de la Sn Hlm-section Cnts, qui a initié la procédure. La plainte, qui accuse le duo d’association de malfaiteurs et de détournement de deniers publics, porte la signature de Me Djiby Diagne agissant pour le compte de Ramatoulaye Sina Gaye, déléguée du personnel et représentante du syndicat des travailleurs de la Sn Hlm-section Cnts.

Le 2 janvier 2019, alors que Mamadou Kassé était directeur général de la Sn Hlm, le conseil d’administration l’a autorisé à céder « l’immeuble R+7 en cours de construction, objet des Tf numéros 6314/DK et 6358/DK, sis au Boulevard du Général De gaulle pour un montant de 823.965.651 F Cfa à la société Fatkha immobilier ».

Dans la plainte qui se veut formelle, il a été relevé que «la cession des immeubles est entachée d’une fraude manifeste de nature à asseoir les infractions visées ». Le conseil de la déléguée du personnel et représentante du syndicat des travailleurs de la Sn Hlm-section Cnts, enfonce le clou : « (…) Toujours dans leur intention de frauder, la direction générale (ndlr, l’ancienne) a fait diligenter un rapport d’expertise Sady et Thiam. (…) ».

Joint au téléphone par le journal, Mamadou Kassé dit «attendre d’être saisi» parce qu’il ne voit pas «en quoi franchement cette opération peut constituer un problème, puisque c’est une opération qui s’est déroulée normalement. "C’est une opération qui ne souffre d’aucune infraction, d’aucune contestation. C’est une opération qui s’est déroulée selon les règles. Je ne vois pas en quoi viser un délit de détournement", a-t-il répondu.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

 CHAN : le vainqueur va empocher plus d’1 milliard FCFA

CHAN : le vainqueur va empocher plus d’1 milliard FCFA

La lutte perd un grand promoteur

La lutte perd un grand promoteur

Mbayang : 'Infidèle n'est pas un film de prostituées'

Mbayang : 'Infidèle n'est pas un film de prostituées'

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

805 kg de cocaïne saisis  :  révélations sur le cerveau gambien du cartel

805 kg de cocaïne saisis : révélations sur le cerveau gambien du cartel

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

ADVERTISEMENT