Embouteillages : un Dakarois perd 40 h par année

Selon des études menées par certaines institutions, les embouteillages à Dakar entraînent une perte annuelle estimée à plus de 100 milliards de francs CFA, soit 152,5 millions d’euros. Elle ont également des conséquences sur la journée de travail.

Embouteillages à Dakar

Les causes de retard chez les employés sont généralement dues aux embouteillages. D'ailleurs beaucoup de Dakarois ironisent en soulignant passer plus de temps dans les embouteillages que sur leur lieu de travail. Les embouteillages de la capitale sont dus à la forte concentration de la population dans cette ville où résident plus de 22% de la population du pays, sur une superficie représentant à peine 0,7% du territoire. De même, le parc automobile est dense à Dakar. A cela, il faut ajouter le comportement des conducteurs et des citoyens qui entrave la bonne fluidité de la circulation.

Dans les colonnes de Libération, le Directeur général du Conseil exécutif des transports urbains durables (Cetud), Dr. Thierno Birahim Aw a affirmé que la congestion routière correspond à la deuxième externalité la plus importante. Les pertes économiques engendrées par la congestion sont évaluées à 235 milliards Fcfa, soit 26% de l'ensemble des externalités négatives. Au total, un Dakarois perd en moyenne annuellement plus de 40 heures du fait de la congestion, ce qui correspond à une perte de temps globale de 156 millions d’heures par année.

« Ces pertes de temps ont plus que doublé durant la période 2015-2021. Le coup relatif au carburant perdu en période de congestion est estimé à environ 104 milliards de FCFaA », a-t-il ajouté. Concernant toujours l'étude, selon le Directeur général du Cetud, «l’externalité qui coûté le plus à la population dakaroise correspond aux effets de la pollution de l'air liée au transport sur la santé. Elle génère 56% des pertes économiques induites par le trafic automobile.

Il a en effet souligné que ces impacts, dus principalement à la vétusté du parc automobile, privé comme public. ainsi qu'à la qualité du carburant, sur une population majoritairement jeune, sont majeurs en termes sanitaires avec des morts prématurés. La valorisation qui en découle en est la traduction directe.

ADVERTISEMENT

Notant que la pollution atmosphérique liée au trafic routier est l'externalité la plus coûteuse pour la collectivité avec 56% des pertes induites. Elle est suivie par la congestion qui contribue à 26% des nuisances et, dans une moindre mesure, par la sécurité routière et les émissions de gaz à effet de serre, qui représentent respectivement 10% et 7%, avant la contribution du bruit (1%).

Aussi, « en analysant le taux de congestion, l'étude a montré qu'un tiers (34%) du temps de déplacement, sur l'ensemble de la journée, correspond à du temps perdu dans les embouteillages. Sur la base des profils horaires, le temps moyen perdu aux heures de pointe est globalement supérieur de l'ordre de 10% au temps moyen perdu sur la journée », explique Thierno Bitahim Aw dans Libération.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Poursuites judiciaires sur les fonds Covid : pourquoi ça coince

Poursuites judiciaires sur les fonds Covid : pourquoi ça coince

Réforme du système judiciaire : le chef de l’Etat appelle à un débat serein

Réforme du système judiciaire : le chef de l’Etat appelle à un débat serein

Journée internationale des casques bleus : trois militaires sénégalais honorés

Journée internationale des casques bleus : trois militaires sénégalais honorés

Saudi Pro League : Edouard Mendy termine la saison avec le plus de clean-sheets

Saudi Pro League : Edouard Mendy termine la saison avec le plus de clean-sheets

Culture : joie d'une mère dont le fils est nommé le plus jeune artiste au monde

Culture : joie d'une mère dont le fils est nommé le plus jeune artiste au monde

Santé : comprendre les troubles du comportement alimentaire (TCA) !

Santé : comprendre les troubles du comportement alimentaire (TCA) !

Saint-Louis : Mansour Faye dénonce deux policiers ''corrompus'' par sa fille !

Saint-Louis : Mansour Faye dénonce deux policiers ''corrompus'' par sa fille !

Mbour : il prend 6 mois ferme pour une ''diarrhée aiguë''

Mbour : il prend 6 mois ferme pour une ''diarrhée aiguë''

Goûters pour enfants à l'école : des bombes caloriques dans le cartable

Goûters pour enfants à l'école : des bombes caloriques dans le cartable

ADVERTISEMENT