Emploi salarié : une hausse de 0,4% au 2 trimestre 2022

L’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) vient de publier sa note d’analyse trimestrielle de l’Enquête sur l’Emploi, la Rémunération et les Heures de travail (EERH).

Emploi salarié

Au deuxième trimestre 2022, le nombre d’employés salariés dans le secteur moderne hors administration publique est évalué à 336 037 contre 334 662 un an plus tôt, soit une augmentation de 0,4%. Les rémunérations globales (+3,4%) et les heures hebdomadaires moyennes travaillées par employé (+1,4%) ont également progressé sur la même période.

ADVERTISEMENT

Le nombre d’employés dans le secteur moderne, hors administration publique, s’est accru de 0,4%au deuxième trimestre 2022, comparativement à celui de la période correspondante de l’année précédente. Cette hausse est consécutive à la progression des effectifs dans la construction (+11,4%), le commerce (+4,4%) et les services (+1,7%). En revanche, il est noté une régression des effectifs dans l’industrie (-5,2%).

L’accroissement des effectifs dans le secteur des services est imputable à l’augmentation du nombre d’employés dans les sous-secteurs des activités de soutien et de bureau (+12,4%), de l’information et la communication (+2,0%) et, dans une moindre mesure de l’hébergement et la restauration (+0,2%). Quant à la diminution du nombre d’employés dans le secteur de l’industrie, elle est liée à celle des effectifs dans les activités de fabrication (-6,1%).

L’analyse de la répartition du nombre d’employés dans le secteur moderne hors administration publique, selon le statut dans l’emploi, révèle une prédominance des permanents au deuxième trimestre 2022. En effet, 74,1% des employés du secteur moderne sont des permanents. Par ailleurs, suivant le type d’activité (cf. tableau 2), il est noté une prédominance de l’emploi permanent dans la totalité des branches d’activités étudiées. Cependant, il convient de noter un recours assez important à des saisonniers dans les activités de l’enseignement (46,4%), de construction (38,5%), de fabrication (38,0%), des industries extractives (36,6%) et de soutien de bureau (33,0%).

La répartition du nombre d’employés permanents suivant la catégorie socioprofessionnelle, au deuxième trimestre 2022, laisse apparaitre une prédominance des ouvriers (51,0%) dans le secteur moderne hors administration publique. Ils sont suivis des techniciens, agents de maitrise 280 000 290 000 300 000 310 000 320 000 330 000 340 000 350 000 permanent 74,1% saisonnier 25,9% 4 et ouvriers qualifiés qui représentent 32,0% des permanents. Les techniciens supérieurs et cadres moyens ainsi que les cadres supérieurs sont les moins représentés avec des proportions respectives de 9,8% et de 7,2%.

L’analyse de la répartition du nombre d’employés permanents dans le secteur moderne hors administration publique selon le sexe révèle une prédominance des hommes qui constituent 74,2% des employés permanents au deuxième trimestre 2022.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Ce qui va se passer si PAN n'est pas libéré ce vendredi

Ce qui va se passer si PAN n'est pas libéré ce vendredi

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Affaire André Onana : les nouvelles confidences de Song

Le père de Hakimi parle des sacrifices qu'il a faits pour son fils

Le père de Hakimi parle des sacrifices qu'il a faits pour son fils

Audition de PAN : Macky face au monde et à l’histoire ! (Edito commun)

Audition de PAN : Macky face au monde et à l’histoire ! (Edito commun)

Aide publique : la France débloque 1,5 milliard FCFA pour le Sénégal

Aide publique : la France débloque 1,5 milliard FCFA pour le Sénégal

Le secret derrière la nouvelle coiffure de Neymar

Le secret derrière la nouvelle coiffure de Neymar

Les comptes de ZIK Fm aussi bloqués, Bougane doit 3 milliards FCFA au Fisc

Les comptes de ZIK Fm aussi bloqués, Bougane doit 3 milliards FCFA au Fisc

Pourquoi un joueur d'Arsenal a quitté l'équipe d'Angleterre

Pourquoi un joueur d'Arsenal a quitté l'équipe d'Angleterre

La Cour suprême invalide la rebaptisation des rues de Ziguinchor

La Cour suprême invalide la rebaptisation des rues de Ziguinchor

ADVERTISEMENT