Entreprises du secteur moderne : un chiffre d'affaires de 20 milliards en 2022

La production des entreprises a bondi de 16,8% en valeur relative et 14.052,7 milliards francs Cfa en 2022. Le chiffre d'affaires des entreprises du secteur moderne est passé de 16.856,1 milliards francs Cfa en 2021 à 20.135,2 milliards francs Cfa en 2022, soit un bond de 22,0%.

Ministère des Finances et du Budget

L'année 2021 a été marquée par une reprise de l'activité économique au Sénégal avec un taux de croissance de 6,5%, après le ralentissement de 2020 (+1,3%) induite notamment par les conséquences de la crise sanitaire (Covid-19). En 2022, la croissance économique est estimée à 4,0% en raison de la dynamique des activités du secteur tertiaire (+5,6%). Cependant, elle est amoindrie par l'évolution des secteurs secondaire (+1,5%) et primaire (-0,5%). Concernant les unités économiques, la production des entreprises a bondi de 16,8% en 2022 après une évolution de +23,7% en 2021.

En valeur absolue, elle s'est établie à 14.052,7 milliards francs Cfa en 2022 contre 12.028,1 milliards francs Cfa en 2021. Ce qui ressort du rapport Banque de données économiques et financières (version définitive 2021 et provisoire 2022) rendu public par l’Ansd. Cette dynamique de la production a induit une hausse de 15,3% de la valeur ajoutée (Va) passant de 3110,7 milliards francs Cfa en 2021 à 3587,0 milliards francs Cfa en 2022. Cependant, le taux de valeur ajoutée a légèrement baissé de 0,3 point en s'établissant à 25,5% en 2022. Dans ce même sillage, le chiffre d'affaires des entreprises du secteur moderne est passé de 16.856,1 milliards francs Cfa en 2021 à 20.135,2 milliards francs Cfa en 2022, soit un bond de 22,0%. Quant au résultat net des entreprises du secteur moderne, il s'est aussi amélioré en s'établissant à 619,7 milliards en 2022 contre 244,7 milliards en 2021.

Un excédent de trésorerie des entreprises chiffré à 1690,2 milliards en 2022

Par ailleurs, les entreprises ont pu dégager un excédent de trésorerie assez important évalué à 1690,2 milliards francs Cfa en 2022 contre 1397,2 milliards francs Cfa en 2021, soit une nette amélioration de 21,0%. Concernant les conditions d'exploitation, le taux de vétusté comptable des entreprises a légèrement augmenté de 0,2 point. Il est ressorti à 37,0% en 2022, ce qui montre un vieillissement des équipements utilisés par les entreprises. En ce qui concerne les délais moyens de paiement et de règlement, une augmentation de treize (13) jours est notée pour le délai accordé par les fournisseurs, tandis que le délai de règlement des clients est resté stable.

En 2022, ces délais se situent respectivement à 146 et 69 jours. S'agissant de la rentabilité globale des facteurs, elle s'est revigorée de 10,2 points en 2022 pour se situer à 30,5% contre 20,3% en 2021. Les productivités du travail et du capital ont progressé de 0,1 point et 0,3 point en s'établissant respectivement à 1,9 et 2,5 en 2022.

ADVERTISEMENT

Hausse du poids des dettes

Quant aux conditions de financement, le poids des dettes financières a poursuivi son augmentation amorcée depuis 2019 en ressortant à 31,1% en 2022, après 27,6% en 2021, 26,2% en 2020 et 24,2% en 2019. En revanche, la capacité de remboursement des dettes a baissé de 1.2 point en s'établissant à 17,4% en 2022. Cette situation serait tributaire de l'augmentation des dettes financières (+35.8%) et de la capacité d'autofinancement Global (+27,1%). L'autonomie financière des entreprises formelles a chuté de 8,8 points en 2022 en s'établissant à 46,2%.

En plus, le ratio de solvabilité a fléchi de 0,8 point en se situant à 14,4% en 2022. Par ailleurs, le ratio de fonds de roulement des entreprises s'est accru de 4,6 points en 2022 et se chiffre à 88,6%. En ce qui concerne les rentabilités économiques et financières, elles ont poursuivi leur croissance en 2022, après avoir reculé en 2020. Elles se sont respectivement établies à 7,7% et 12,7% en 2022, contre 5,7% pour les deux indicateurs en 2021.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT