Les meuniers n'ont pas arrêté la grève

Les meuniers maintiennent toujours leur mot d’ordre de grève.

La farine de blé est utilisée pour la fabrication de pain au Sénégal, une denrée d'une très forte consommation

Les meuniers industriels du Sénégal n’ont pas suspendu le mot d’ordre de grève. La rétention de blé va se poursuivre par l’arrêt de la production et de la commercialisation de la farine.

En effet, les négociations entre l’association des meuniers industriels du Sénégal et le ministère des Finances et du budget n’ont pas été concluantes. Le protocole n’a pas été signé.

L’accord de paiement de la dette proposé par le ministère ne sera effectif qu’au 10 juillet, c’est-à-dire d’ici un mois. Un délai qui devrait permettre à l’Etat du Sénégal de faire un « arbitrage budgétaire ».

L’Amis n’a pas, en conséquence, encaissé le premier acompte de la dette. Il devait leur être remis 4 milliards de francs Cfa provenant de la subvention dans la vente du blé. Les meuniers attendent également de l’Etat le remboursement d’une dette de 15 milliards de francs Cfa. Un autre volet de l’emprunt contracté pour une stabilisation du prix de la baguette chez le consommateur.

Les meuniers réclamaient le versement de la prime compensatoire que l’Etat tarde à payer. Une situation qui obligeait les meuniers à puiser dans leur trésorerie.

Le Sénégal, comme d’autres pays du continent, subit la hausse des cours des céréales, due en partie à la guerre entre la Russie et l’Ukraine et d’où proviennent 60% du blé consommé au Sénégal. Le prix de vente des sacs de farine est fixé par l’Etat et cela quel que soit le prix d’achat des céréales.

Pour rappel, le président sénégalais, Macky Sall à la tête de l’Union africaine était en déplacement en Russie la semaine dernière.

Objectif : plaider la cause du continent pour trouver des solutions sur cette problématique des céréales.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Bayern : les chiffres du transfert de Sadio Mané dévoilés

Bayern : les chiffres du transfert de Sadio Mané dévoilés

Sécurité: l'armée dotée de nouveaux équipements

Sécurité: l'armée dotée de nouveaux équipements

Sénégal : Six tonnes de chanvre, de la cocaïne et de l'héroïne incinérés

Sénégal : Six tonnes de chanvre, de la cocaïne et de l'héroïne incinérés

Un président victime de ses amis [Opinion du Contributeur]

Un président victime de ses amis [Opinion du Contributeur]

Start-up en Afrique francophone : le Sénégal en tête

Start-up en Afrique francophone : le Sénégal en tête

Sénégalais tués à Mellila : l'Etat du Sénégal dément

Sénégalais tués à Mellila : l'Etat du Sénégal dément

Non, il n'y a pas 345 divorces par jour au Sénégal

Non, il n'y a pas 345 divorces par jour au Sénégal

Justice: Comparution de Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Ahmed Aidara après les reports

Justice: Comparution de Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Ahmed Aidara après les reports

Les terribles confidences de Diam's sur son passage en hôpital psychiatrique

Les terribles confidences de Diam's sur son passage en hôpital psychiatrique