Nouvel emprunt obligataire : le Sénégal cherche 120 milliards FCFA

Après avoir obtenu des investisseurs opérant sur le marché financier de l’UMOA 150 milliards de FCFA le 6 janvier 2023, l’Etat du Sénégal, par le biais de son Trésor Public, sollicite à nouveau, depuis ce 6 mars 2023, un montant de 120 milliards de FCFA.

Macky Sall uemoa

L’Etat du Sénégal, par le biais du Trésor Public, est à la recherche d’un montant de 120 milliards de FCFA à travers trois emprunts obligataires simultanées par appel public à l’épargne au niveau du marché financier de l’UEMOA.

La période de souscription se poursuit en principe jusqu’au 24 mars 2023. Elle pourra toutefois être raccourcie, prolongée ou déplacée à la discrétion de l’émetteur, après avis de l’Autorité des Marchés Financiers de l’Union Monétaire Ouest.

Cette nouvelle opération financière se déroule en trois tranches. Pour la tranche A, d’un montant de 30 milliards FCFA, elle couvre la période 2023-2028, soit une maturité de 5 ans, avec un taux d’intérêt de 6%.

Pour la tranche B, d’un montant de 40 milliards FCFA, la maturité est de 7 ans couvrant la période 2023-2030. Pour cette tranche, l’émetteur propose aux investisseurs un taux d’intérêt de 6,15%.

Quant à la tranche C, d’un montant de 50 milliards FCFA, elle a une maturité plus longue qui est de 10 ans, couvrant la période 2023-2033. Pour cette dernière tranche, l’émetteur propose aux investisseurs un taux d’intérêt de 6,35%.

ADVERTISEMENT

Les intérêts des obligations seront payés semestriellement, six mois, à compter de la date de jouissance des titres fixée dans les trois jours ouvrés suivant la clôture de l’opération.

Alors que le remboursement des obligations de la tranche A se fera par amortissement constant semestriel avec un différé de 12 mois. Quant aux obligations des tranches B et C, le remboursement se fera par amortissement constant semestriel avec un différé de 24 mois.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT