Partenariat Afrique-Europe : les raisons du désamour

La Fondation Afrique-Europe a publié son rapport annuel 2022 du Groupe de personnalités de haut niveau évaluant l'état d'avancement des engagements du partenariat Afrique-Europe. Le document fait le constat d’une détérioration des relations entre les deux continents.

___7621733___2017___11___20___9___o-MO-IBRAHIM-facebook

La détérioration des relations Afrique-Europe est actée. Selon le rapport de la Fondation Afrique-Europe sur l'état des relations entre les deux continents voisins, elle découle des faiblesses qui sont apparues depuis 2020. Parmi lesquelles les réponses ‘’inéquitables’’ à la pandémie de Covid-19 et l'échec du financement du climat ‘’qui ont mis en évidence les déséquilibres économiques et de pouvoir entre nos deux continents’’.

Toutefois, pour les auteurs du rapport, en dépit ou en raison de l'évolution de la géopolitique mondiale, ‘’un partenariat Afrique-Europe solide reste le moyen le plus efficace de résoudre les crises interconnectées que sont l'inflation, l'accès à l'énergie, l'insécurité alimentaire et le changement climatique’’. Aux yeux de la coprésidente de la Fondation Afrique-Europe et ancienne présidente de l'Irlande, Mary Robinson, si l'Afrique et l'Europe veulent construire un véritable partenariat sur le climat, ‘’il faut changer radicalement la compréhension des besoins immédiats de chacun et des aspirations à plus long terme que les deux continents se sont fixés. La Fondation Afrique-Europe a un rôle clé à jouer pour garantir que des dialogues francs contribuent à ouvrir la voie à ce partenariat".

D’après les recommandations, pour faire progresser les relations Afrique-Europe, il est essentiel de suivre les progrès, de maintenir des espaces ouverts pour un dialogue régulier et d'aborder la gouvernance mondiale, ainsi que les réalités démographiques et économiques du XXIe siècle.

Le rapport indique que, sans la création et le développement de chaînes agroalimentaires locales, l'approvisionnement alimentaire local échappe au contrôle de l'Afrique et il est crucial de soutenir les chaînes agroalimentaires locales pour parvenir à une plus grande intégration économique et développer les corridors commerciaux. ‘’Les engagements de financement existants doivent également être respectés et de nouveaux engagements doivent être convenus pour maintenir la dynamique de l'action climatique. La priorité doit être accordée aux 100 milliards de dollars que la Cop26 aurait dû mobiliser et convenir de la voie à suivre pour doubler le financement de l'adaptation, d'ici 2025’’, souligne le rapport.

‘’À l'horizon 2023, les ambitions en matière de climat doivent être renforcées, si l'on veut que nos deux continents enregistrent les progrès nécessaires’’, poursuivent les rédacteurs.

ADVERTISEMENT

En effet, la publication du rapport intervient huit mois après le sommet tant attendu de février entre les dirigeants de l'Union africaine et de l'Union européenne, suivi de près par l'invasion de l'Ukraine par la Russie, une semaine plus tard. Il a été soutenu par le groupe de personnalités de haut niveau de l'AEF qui s'est réuni le 27 octobre dernier à Bruxelles pour évaluer l'état des relations Afrique-Europe et les progrès réalisés, depuis le sommet de février.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Cinéma : Vers une Terre Inconnue, le film palestinien à Cannes

Cinéma : "Vers une Terre Inconnue", le film palestinien à Cannes

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Reforme de la Justice : la Présidence lance Jubbanti

Reforme de la Justice : la Présidence lance ”Jubbanti”

Guinée : prison à perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara et Cie

Guinée : prison à perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara et Cie

Changement climatique : 50% des écosystèmes de mangroves menacés

Changement climatique : 50% des écosystèmes de mangroves menacés

Tunisie : deux chroniqueurs condamnés à un an de prison

Tunisie : deux chroniqueurs condamnés à un an de prison

Une baisse des prix de la connexion internet à partir de...

Une baisse des prix de la connexion internet à partir de...

Revue des finances publiques : Ousmane Sonko fouille Macky Sall

Revue des finances publiques : Ousmane Sonko fouille Macky Sall

ADVERTISEMENT