Sokhna Aïda Diallo demande 1 milliard FCFA à Ahmath Suzanne Camara

Sokhna Aida Diallo a servi une citation directe à Ahmath Suzanne Camara. Elle demande une compensation d’un milliard de FCFA en réparation du préjudice moral, subi.

Sokhna Aida Diallo

Sokhna Aida Diallo solde ses comptes avec l’apériste Amath Suzanne Camara. La veuve de Cheikh Béthio Thioune accuse le membre de l’Alliance pour la République, d’avoir proféré des paroles diffamatoires à son encontre, lors d’une émission diffusée sur Sunugal 24.

Ahmath Suzanne a confirmé avoir été cité à comparaître et a assumé ses déclarations. Dans un extrait de ladite émission, le président du Réseau national des enseignants de l’APR, avait affirmé qu’Aly Ngouille Ndiaye entretenait une relation avec la veuve de Cheikh Béthio Thioune.

Ce qui expliquait le pourquoi, cette dame organisait ses « thiantes » sans l’approbation du Khalife général des Mourides ». L'organisation des "thiants" par Sokhna Aida Diallo avait provoqué la colère du khalife général des Mourides avant qu’elle ne s’éteigne après que Aïda Diallo a présenté ses excuses au patriarche de Touba.

Interpellé à l'époque sur la situation qui prévaut au niveau des Thiantacounes, le ministre de l’Intérieur d'alors Aly Ngouille Ndiaye avait tranché net : « Pour le moment, en ce qui nous concerne sur le plan de la sécurité, il n’y a aucun problème à ce niveau. Nous savons ce que nous devons faire et on le fera. »

ADVERTISEMENT

Il avait estimé que le cas de l’épouse du défunt Cheikh Béthio Thioune relève pour le moment du domaine privé. « Sokhna Aïda est une cito­yenne. Elle peut faire tout ce qui n’est pas interdit par la loi. L’essentiel, qu’il n’y ait pas troubles à l’ordre public. Ça c’est des organisations privées. Nous demandons aux concernés d’être calmes, car chacun peut organiser sa manifestation, que ce soit politique ou religieuse, sans porter atteinte à autrui », expliquait le ministre de l’Inté­rieur.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT