8 Mars : le coup de gueule de Coumba Gawlo

Au Sénégal, la Journée internationale des droits des femmes est célébrée chaque année avec les mêmes discours et le folklore qui rythment cet événement. Une théâtralisation qui n’est pas du goût de la diva Coumba Gawlo Seck qui a repris le micro après une pause musicale en raison d'une occlusion intestinale.

La chanteuse sénégalaise Coumba Gawlo Seck.

Alors que son but devrait être de faire l’introspection sur les avancées dans la lutte pour le respect des droits de la femme, au Sénégal on a tendance à passer à côté de l’essentiel. Et selon Coumba Gawlo Seck, on gagnerait à revoir la façon de célébrer cette journée en mettant l’accent sur les actions à mener pour améliorer la situation de la gent féminine.

Invitée de la Rédaction de l'APS (Agence de Presse Sénégalaise), jeudi 9 mars 2023, la diva s’est désolée de la manière dont la Journée internationale des droits des femmes est célébrée au Sénégal, soutenant que « c’est incompréhensible de voir comment les femmes veulent se fêter ».

« J’ai une grande désolation, je ne dirai pas une tristesse ? mais c’est incompréhensible de voir comment les femmes veulent se fêter. Chaque 8 mars, tout le monde se mobilise. Il faut arrêter cela », a souligné l’artiste Coumba Gawlo, ajoutant : « Aujourd’hui, la Journée des droits de la femme est plus devenue du marketing et de la commercialisation, puisqu'il y en a qui en profitent pour gagner de l’argent au lieu de soutenir une vision ».

Selon elle, « les femmes sont courageuses, battantes. Toutes les journées sont celles des femmes. Les femmes prouvent quel que soit le métier qu’elles font ». Elle a souligné que tous les jours sont faits pour honorer la femme. « Les femmes prouvent tous les jours qu’elles ont de l’engagement, de la disponibilité et du sérieux » a-t-elle lancé.

ADVERTISEMENT

Pour rappel, la Journée internationale des droits des femmes 2023 a été placée sous le thème « Pour un monde digital inclusif : innovation et technologies pour l'égalité des sexes ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna:  'c'est une stratégie de Macky Sall'

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna: 'c'est une stratégie de Macky Sall'

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de yamba

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de "yamba"

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

Santé: des microplastiques détectés dans le placenta et les artères des humains

Santé: des microplastiques détectés dans le placenta et les artères des humains

Dopage : Paul Pogba lourdement condamné

Dopage : Paul Pogba lourdement condamné

Loi d'amnistie : Samuel Sarr encense le président Macky Sall

Loi d'amnistie : Samuel Sarr encense le président Macky Sall

Les migrants ont envoyé 54 milliards de dollars vers l’Afrique

Les migrants ont envoyé 54 milliards de dollars vers l’Afrique

ADVERTISEMENT