Les caractéristiques du groupe sanguin O+

Le groupe sanguin d’un individu correspond aux antigènes présents ou absents à la surface de ses globules rouges. Un groupe sanguin détient un ensemble de propriétés qui permettent de classer les individus afin de définir une compatibilité optimale lors d’une transfusion de sang.

Poche de sang O+

Les groupes sanguins se transmettent de manière héréditaire, selon les lois de la génétique. Le système sanguin le plus connu est le système des rhésus ainsi que le système ABO (qui comprend les groupes A, B, AB et O), identifié en 1901 que Karl Landsteiner (1868-1943), médecin et biologiste.

Les personnes qui sont du groupe sanguin O+ ne peuvent recevoir du sang que du groupe O et ne peuvent donner leur sang qu’aux sujets de rhésus positif (RHD+). Certains travaux démontrent que les porteurs du groupe O seraient mieux protégés contre l’infection à la covid-19.

Un sujet de groupe O ne possède ni l’antigène A ni l’antigène B. Il ne peut donc recevoir du sang que du groupe O car son sérum contient des anticorps anti-A et anti-B. En présence de globules rouges des groupes sanguins A, B et AB, les anticorps les détruisent comme s'ils s'attaquaient à un virus. Nous parlons d'hémolyse.

Un sujet du groupe O+ a un rhésus positif (RHD+) . Il ne peut donc donner son sang qu’à des sujets de ce même rhésus (RHD) : seuls les individus A+, B+, AB+ et O+ peuvent recevoir ses globules rouges. Pour rappel, le système Rhésus (RHD) se détermine selon la présence ou l’absence de l’antigène D sur les globules rouges. Si on retrouve la substance D qui est un antigène à la surface des globules, le rhésus est positif (RHD+). Lorsqu’il n’y a pas de substance D à la surface des globules rouges, le rhésus est alors négatif (RHD-).

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT