Ramadan 2023: quand le sucre trouble le "ndogou" des Sénégalais

Les Sénégalais assistent depuis un certain temps à une pénurie inexpliquée du sucre en poudre sur le marché. Une situation qui impacte le quotidien des ménages surtout en cette période de ramadan.

ndogou

Au mois de novembre 2022, l'Etat du Sénégal avait annoncé des mesures relatives à la baisse des denrées de consommation courante. Une baisse avait été effectuée sur le prix du riz brisé ordinaire, de l'huile de palme raffinée, du sucre en poudre cristallisé entre autre produit les plus utilisés dans le panier de la ménagère. Le gouvernement avait indiqué un plafond des prix à respecter par les commerçants.

Mais cette décision n'a pas eu l'effet escompté. Au lieu de soulager les ménages, elle a occasionné une situation de pénurie et de hausse sur le marché. Certains produits qui impactent le panier ménager surtout en cette période de ramadan sont introuvables sur le marché.

C'est le cas du sucre cristallisé. Actuellement, cette denrée est en pénurie sur le marché. Avant même le début du ramadan, les commerçants avaient décidé de ne plus vendre ce produit au risque de se retrouver avec des pertes. En effet, ces derniers n'approuvaient pas la baisse effectuée sur le prix du kilogramme fixé à 600 FCFA au lieu des 700 FCFA vendu sur le marché.

ADVERTISEMENT

Ce bras de fer a eu comme effet immédiat, la rareté du sucre en poudre sur le marché. Pourtant, l'on nous apprend que la CSS (Compagnie sucrière sénégalaise) dispose d'assez de stocks pouvant alimenter les consommateurs. Mais que le problème viendrait des commerçants.

Du côté des consommateurs, cette situation devient insupportable si l'on sait que le sucre fait partie des produits les plus utilisés pendant le ramadan. Mais actuellement, les consommateurs n'arrivent pas à disposer de ce produit précieux. Les Sénégalais qui se rendent au marché ou dans les boutiques à la recherche de sucre en ressortent bredouilles.

Sur le marché, on ne trouve que le sucre en morceaux qui n'a pas été impacté par la baisse des prix. Et ce sucre n'est ni économique encore moins accessible aux plus démunies.

Espérons que cette situation ne perdure pas au risque d'affecter les plats des Sénégalais.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

ADVERTISEMENT