France: Macron envisage le « démantèlement » de WhatsApp, Facebook et Instagram

Lors d'un entretien avec « Le Point », Emmanuel Macron a pointé du doigt l'anonymat des réseaux sociaux, affirmant qu'il faut « envisager le démantèlement de ceux qui sont en situation de monopole »

le Président Français Emmanuel Macron

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron s’est récemment entretenu avec Le Point pour défendre à la fois son bilan et son programme. Le président sortant n’a pas hésité à pointer du doigt l’anonymat des réseaux sociaux.

Propices selon lui à la désinformation et à une certaine forme de violence, ces réseaux sociaux sont problématiques car omniprésents. C’est pourquoi le président de la République a affirmé qu’il ne fallait « pas hésiter à envisager le démantèlement de ceux qui sont en situation de monopole ». Sont directement visés les réseaux sociaux chinois et américains : TikTok, Facebook, WhatsApp et Instagram.

Souveraineté numérique

Au fil de cet entretien, Emmanuel Macron a par ailleurs déploré qu’aucun réseau social d’envergure ne soit français ou européen. Il a réaffirmé sa volonté de donner à la France les moyens d’acquérir sa propre souveraineté numérique dans les domaines des applications mobiles, du cloud, de la cybersécurité ou de la réalité virtuelle.

Lors d'un entretien avec « Le Point », Emmanuel Macron a pointé du doigt l'anonymat des réseaux sociaux, affirmant qu'il faut « envisager le démantèlement de ceux qui sont en situation de monopole »

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron s’est récemment entretenu avec nos confrères du Point pour défendre à la fois son bilan et son programme. D’après l’article publié par l’hebdomadaire, ce mardi, le président sortant n’a pas hésité à pointer du doigt l’anonymat des réseaux sociaux.

Propices selon lui à la désinformation et à une certaine forme de violence, ces réseaux sociaux sont problématiques car omniprésents. C’est pourquoi le président de la République a affirmé qu’il ne fallait « pas hésiter à envisager le démantèlement de ceux qui sont en situation de monopole ». Sont directement visés les réseaux sociaux chinois et américains : TikTok, Facebook, WhatsApp et Instagram.

Souveraineté numérique

Au fil de cet entretien, Emmanuel Macron a par ailleurs déploré qu’aucun réseau social d’envergure ne soit français ou européen. Il a réaffirmé sa volonté de donner à la France les moyens d’acquérir sa propre souveraineté numérique dans les domaines des applications mobiles, du cloud, de la cybersécurité ou de la réalité virtuelle.

Un projet qui, s’il devait être engagé, ne verrait pas le jour sous le potentiel nouveau mandat d’Emmanuel Macron.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Loi de Finances 2023: un budget solutions de 6400 milliards pour soulager les ménages

Loi de Finances 2023: un budget "solutions" de 6400 milliards pour soulager les ménages

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Nécrologie : Daouda Faye alias Vava est décédé

Nécrologie : Daouda Faye alias Vava est décédé

Fifa : le Sénégal toujours 1er africain, 18e mondial

Fifa : le Sénégal toujours 1er africain, 18e mondial

Commerce mondial : les prédictions sombres de l'OMC

Commerce mondial : les prédictions sombres de l'OMC

Gamou de Tivaouane: une taxe d'entrée dans la ville sera imposée aux véhicules par la commune

Gamou de Tivaouane: une taxe d'entrée dans la ville sera imposée aux véhicules par la commune

Sénégal : Macky Sall annonce un budget de 6400 milliards FCFA en 2023

Sénégal : Macky Sall annonce un budget de 6400 milliards FCFA en 2023

Adja Thiaré Diaw, l'accusatrice de Kalifone, envoyée en psychiatrie !

Adja Thiaré Diaw, l'accusatrice de Kalifone, envoyée en psychiatrie !