Goita proroge la transition, la Cedeao convoque un sommet extraordinaire

Dans une note publiée le 1er janvier, la Cedeao notifie l'organisation d'un sommet extraordinaire sur le Mali, le 9 janvier, à Accra, au Ghana.

Assimi Goita

Dans une note publiée le 1er janvier, la Cedeao notifie l'organisation d'un sommet extraordinaire sur le Mali, le 9 janvier, à Accra, au Ghana.

L'annonce intervient après que les autorités maliennes ont proposé une prorogation de la période de transition de cinq ans. Par ailleurs, la Cedeao ajoute que son président en exercice Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, « a invité le médiateur pour le Mali à se rendre à Bamako, le mercredi 5 janvier 2022. »

Jeudi 30 décembre, les Assises nationales maliennes avaient déjà proposé, depuis Bamako, de prolonger l’actuelle transition de la junte militaire de « six mois à cinq ans. »«Les participants se sont prononcés pour la prorogation de la transition afin de pouvoir réaliser les réformes institutionnelles structurantes et permettre des élections crédibles, équitables et transparentes. Les délais avancés varient de six mois à cinq ans », indiquait un rapport final lu ce jour-là à l'issue des Assises, en présence du colonel Goïta.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT