La Covid-19 a contribué à une hausse des morts du Paludisme en 2020

La pandémie de Covid-19, en désorganisant les programmes de prévention, de détection de soins etc., est responsable de 47 000 des 69 000 morts supplémentaires en 2020, pour un total de 627 000 décès en 2020.

Hausse du nombre de morts du Paludisme en raison de la pandémie de Covid-19

...

La pandémie de Covid-19 est responsable d’une hausse du nombre de morts du paludisme en 2020, même si le scénario catastrophe d’un doublement du nombre de décès a pu être évité grâce à la mobilisation des autorités sanitaires. « En dépit des restrictions et perturbations liées à la pandémie de Covid-19, les pays où le paludisme est endémique ont réussi à éviter le scénario du pire que beaucoup, y compris l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avaient annoncé. Et ça c’est un message très positif », a souligné le docteur Pedro Alonso, directeur du programme paludisme à l’OMS.

Pour autant, en désorganisant les programmes de prévention, de détection de soins etc., la pandémie est responsable de 47 000 des 69 000 morts supplémentaires en 2020. Au total, la maladie a affecté 241 millions de personnes à travers le monde l’année dernière soit 14 millions de plus qu’en 2019. Elle a fait 627 000 morts. Transmis par des moustiques, le parasite qui donne le paludisme provoque de la fièvre, des maux de tête et des douleurs musculaires puis des cycles de frissons, fièvre et sueurs.

Pire en Afrique subsaharienne

Si des progrès ont été faits qui permettent à de nombreux pays d’espérer éradiquer bientôt la maladie, il n’en va pas de même en Afrique subsaharienne où au contraire la situation se dégrade, souligne l’OMS dans son rapport, qui rappelle aussi qu’après des succès « phénoménaux » dans les années 2000, la lutte contre la maladie a atteint un plateau depuis 2017.

ADVERTISEMENT

La région Afrique de l’OMS, compte 95 % des cas de paludisme et pour 96 % des morts. Et 80 % des décès en Afrique frappent des enfants de moins de 5 ans. Les infections ont augmenté de 15 millions de cas à 228 millions entre 2019 et 2020, le nombre de morts a aussi augmenté pour passer de 534 000 à 602 000 en un an.

En 2021, deux pays ont pu être déclarés libres du paludisme: la Chine et El Salvador. Au total, entre 2000 et 2020, 23 pays ont réussi à aligner trois années consécutives sans aucun cas de paludisme local. Les demandes de l’Azerbaïdjan et du Tadjikistan d’être reconnus comme pays libres de paludisme sont en cours d’examen, précise l’OMS.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT