Lundi Noir au Congo : un recrutement dans l'armée fait 37 morts !

Brazzaville a été le théâtre du drame ce lundi, des dizaines de jeunes sont morts alors qu'ils tentaient de pénétrer dans le stade Michel-Ornano pour un enrôlement dans l'armée.

Armée congolaise

Près de 37 personnes pour la quasi-totalité des jeunes ont perdu la vie et des dizaines d'autres blessées dans une bousculade meurtrière survenue lundi 20 novembre dans l'enceinte du stade Michel-Ornano de Brazzaville. Plus de 1000 de jeunes gens avaient pris d'assaut vers 23 heures, ce temple du sport pour être parmi les premiers à obtenir dès le lendemain, la fiche de renseignements pour s'enrôler dans les Forces armées congolaises. Ainsi, une foule compacte a tenté de forcer l'entrée du stade entraînant la chute de plusieurs personnes piétinées par d'autres.

Des blessés graves ont été transportés à l'hôpital militaire et au CHU de Brazzaville. Les autorités ont réagi et confirmé le nombre provisoire de décès dans un communiqué publié lundi matin. Une cellule de crise a été mise en place.

Le recrutement de 1500 jeunes pour servir dans les différents corps de l'armée avait suscité une ferveur populaire auprès d'une couche de la population affectée par un chômage. Selon la Banque mondiale, la dynamique de l'exclusion sociale et les facteurs de fragilité en République du Congo exacerbent la pauvreté et l'inégalité. Et pour cause, la dématérialisation des démarches administratives fait défaut.

L'armée n'a nullement confirmé la tenue de ce recrutement après le drame ou son report. Le 28 mai, un concours d'entrée dans la police et la gendarmerie a été organisé dans tous les départements du pays. Alors qu’il avait attiré de nombreux jeunes, ses résultats se font toujours attendre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT