Macky Sall : "Sonko et Adji Sarr seront jugés"

Dans une interview avec RFI et France 24, le président sénégalais, Macky Sall a évoqué les divers sujets d’actualité dont l’affaire Ousmane Sonko et Adji Sarr, ayant causé des émeutes en mars dernier. Il a promis que ce dossier « pendant en la justice sera traité ».

Macky Sall-2

« Il y a un dossier pendant en justice et ce dossier sera traité. Ces émeutes ont entrainé, malheureusement 14 décès. De jeunes gens. Il y a un dossier pendant en justice et de dossier sera traité. La commission d’enquête, dès lors que nous avons engagé une procédure judiciaire interne, avec des enquêtes internes, elle attendra que l’enquête nationale se fasse et que les conclusions soient connues », a dit M. Sall.

"Ce qui s’est passé en mars ne se passera plus"

« Là-dessus, c’est à la justice de trancher. Moi, je n’ai plus rien à dire sur cela. Ce que je peux vous dire, par contre, c’est que ce qui s’est passé en mars ne se passera plus dans ce pays. On ne peut pas laisser les gens, sous prétexte que ce soit, mettre à feu, comme ça de façon volontaire », a prévenu le président Sall.

En mars dernier, l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, accusé de « viols avec arme à feu et menaces de mort » par une jeune masseuse de 21 ans, avait provoqué des violences meurtrières à Dakar et dans plusieurs régions du pays. Il a fallu l’intervention des guides religieux pour appeler les jeunes au calme.

ADVERTISEMENT

Depuis le 8 mars, date de la libération sous contrôle judiciaire de Sonko, le dossier est pendant en justice, alors que la présumée victime ne cesse de réclamer justice.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT