Pollution : l'effarante empreinte carbone des milliardaires français

Un milliardaire émet 8190 tonnes de CO2 dans le monde par an selon Greenpeace et Oxfam.

pollution - fumée

.

Un rapport conjoint des ONG Greenpeace et Oxfam démontre que 63 milliardaires français émettent, via leur patrimoine financier, 152 millions de tonnes de CO2 par an. Un milliardaire émet en moyenne, dans le monde, 8190 tonnes de CO2 par an.

Les résultats d’une étude conjointe publiée par Oxfam et Greenpeace retracent le lien entre le patrimoine financier des milliardaires et les émissions de gaz à effet de serre. Au-delà de leur mode de vie, les quelques dizaines de milliardaires ont une empreinte carbone faramineuse en raison de leur participation dans des entreprises polluantes. Des chiffres qui donnent le tournis: un milliardaire émet en moyenne, dans le monde, 8190 tonnes de CO2 par an soit 1000 fois plus qu’une Française moyen (8 tCO2 eq., pour la consommation moyenne hors patrimoine financier).

Les experts ont analysé les actifs financiers que 63 milliardaires (Français) possèdent dans leur «principale entreprise ». A chaque milliardaire, il a été attribué une partie de l’empreinte carbone de l’entreprise dans laquelle il détient le plus de parts, dite « entreprise principale », comme détaillé dans le rapport de cette étude intitulé Les milliardaires flambent la planète et l’Etat regarde ailleurs.

Les résultats sont tout bonnement effarants : l’empreinte carbone du patrimoine financier d’un milliardaire français, en moyenne, s’élève à 2,4 millions tCO2 eq. (sur les 63 milliardaires étudiés)… Celle du patrimoine financier d’un Français moyen s’élève à 10,7 tCO2 eq !

10,7 contre 2,4 millions de tonnes d’équivalent CO2 ! L’écart est tout simplement vertigineux. Au total, le patrimoine financier de 63 des plus grandes fortunes françaises est responsable d’autant d’émissions de gaz à effet de serre que celui de la moitié de la population française, soit plus de 14 millions de ménages. Pour l’ensemble des 63 milliardaires français que nous avons étudiés, cela représente un total de 152 millions tCO2 eq. Autant que les émissions de CO2 du Danemark, de la Finlande et de la Suède réunis !

Trois (3) milliardaires français émettent autant de CO2 via leur patrimoine financier que celui de 20% des Français·es

Parmi les grandes fortunes françaises, trois se taillent la part belle du gâteau climatique : l’empreinte carbone de leur patrimoine est équivalente à celle d’un cinquième des ménages français…!

AUCHAN PREMIER POLLUEUR…

Selon le rapport, trois milliardaires français qui trustent les premières places de ce classement émettent, via leur patrimoine financier, autant que les actifs financiers de 23,4% des ménages français. Plus un milliardaire possède d’actifs dans des entreprises polluantes, plus les émissions qui lui sont attribuées sont élevées. Et assez logiquement, on retrouve par conséquent aux trois premières places des dirigeants issus des secteurs parmi les émetteurs, comme la grande distribution, l’agroalimentaire et le transport maritime.

Gérard Mulliez, le fondateur du groupe Auchan, occupe la première place de ce classement. En effet, le document renseigne que son patrimoine financier émet à lui seul 33 millions de tonnes de gaz à effet de serre, soit 3 millions de fois plus de CO2 que le patrimoine financier moyen d’un ménage français. « L’empreinte de son patrimoine financier est telle que Gérard Mulliez (et sa famille) émet au moins autant de CO2 que 11 % de ménages français, soit plus que tous les habitants d’une région comme la Nouvelle-Aquitaine », notent les auteurs du rapport.

Mulliez est suivi par Rodolphe Saadé, le fils du fondateur de l’entreprise de fret maritime français CMA-CGM, l’un des plus importants armateurs au niveau mondial. Son patrimoine financier émet 23 millions de tonnes d’éq. CO2, selon le rapport.

Emmanuel Besnier, le PDG de Lactalis, premier groupe laitier au monde, complète le podium, avec 15 millions de tonnes d’éq. CO2.

Point commun de ces trois milliardaires et leurs familles : ils pilotent des entreprises dans des secteurs particulièrement polluants et bâtissent ainsi leur fortune sur des investissements nocifs pour le climat. Face à ces injustices et à l’urgence climatique, Greenpeace avec Oxfam France prônent, l’instauration d’un Impôt sur la fortune (ISF) climatique. Le principe ? Rétablir un impôt sur la fortune (supprimé en 2017, peu après l’élection d’Emmanuel Macron), mais celui-ci serait indexé sur les émissions de gaz à effet de serre liées aux placements financiers des ménages les plus riches.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA