Pourquoi certaines personnes n'attrapent pas le Covid-19 ?

Une seule chose est certaine, c’est que l’on est sûr de rien.

Sénégal Dakar

Petit à petit, les personnes n'ayant jamais été contaminées par le Covid-19 deviennent une minorité. En février 2022 en France, entre 40 et 50% de la population environ avait déjà été infectée par le virus. Du côté des États-Unis, une étude du Centre pour la prévention et le contrôle des maladies (CDC) a observé que sur un échantillon prélevé au hasard, 58% des gens ont contracté au moins une fois la maladie.

Mais qui sont donc ceux qui sont parvenus à passer entre les gouttes ? Ou plutôt, comment ont-ils fait ? Évidemment, une bonne partie de cette situation est due à la chance et au hasard, mais les scientifiques tentent tout de même de comprendre si certaines choses unissent ces heureux élus. Quartz a tenté de les compiler.

Premièrement, être parvenu à éviter le virus tient en partie à la manière d'avoir géré la crise, explique Nicholas Pullen, un professeur de biologie à la Northern Colorado University. Mettre un masque, éviter les interactions sociales et s'être fait vacciner jouent dans le fait de rester en bonne santé.

Pas de solution miracle

Bien que le vaccin serve surtout à réduire la sévérité des symptômes subis en cas de contamination, il peut dans quelques cas empêcher la contamination. Une étude suggère aussi que ce peut être le cas lorsqu'une personne a déjà été contaminée par un coronavirus autre que le SARS-CoV-2 avant la pandémie.

Globalement, notre système immunitaire est très complexe. Passif médical, sommeil, régime alimentaire… Aucun facteur n'est miraculeux, mais nombre d'entre eux influencent notre résistance aux maladies. Or, comme l'explique une étude parue dans la revue Nature, «le système immunitaire inné est la première barrière de défense contre le SARS-CoV-2».

Un autre facteur pourrait permettre d'échapper au virus: la génétique. Comme l'explique Quartz, certaines variables génétiques semblent réduire les chances de maladies comme la tuberculose, le VIH ou la grippe.

Il est donc possible que certaines personnes soient moins à même de contracter le Covid-19 simplement grâce à leur gènes. Une étude portant sur les couples où un seul un des deux partenaires a contracté le virus souhaite vérifier cette théorie. Si elle est juste, il y a toutefois fort à parier que l'éventuel variant génétique soit très rare. En attendant, mieux vaut garder son masque.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane: un nouveau patron débarque

Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane: un nouveau patron débarque

Rentrée scolaire: les jeunes de Joal Fadiouth au secours des écoles

Rentrée scolaire: les jeunes de Joal Fadiouth au secours des écoles

Franck Ribéry va arrêter le football

Franck Ribéry va arrêter le football

L'Etat écarte toute autre hausse du prix du carburant

L'Etat écarte toute autre hausse du prix du carburant

Prix Nobel de littérature 2022:  la française Annie Ernaux primée

Prix Nobel de littérature 2022: la française Annie Ernaux primée

Cancer du foie : une épidémie mondiale guette

Cancer du foie : une épidémie mondiale guette

Santé : voici les six pires aliments pour le foie

Santé : voici les six pires aliments pour le foie

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Explosion d’une chaudière à Diourbel : le bilan passe à deux morts

Explosion d’une chaudière à Diourbel : le bilan passe à deux morts