ADVERTISEMENT

Saisie d'1,7 milliard FCFA : les pistes terroriste et blanchiment écartées

Les convoyeurs (des commerçants) voulaient contourner l'embargo sur le Mali.

Frontiere-Mli-Senegal-900x570

Près de deux milliards FCFA en cash ont été saisis par la police sénégalaise à la frontière entre le Sénégal et le Mali. Une enquête a été ouverte pour élucider l'affaire et selon les dernières conclusions, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une simple "tentative d’exportation frauduleuse de fonds" de la part de commerçants sénégalais et maliens. Ces derniers voulaient tout simplement contourner l’embargo sur le Mali imposé par la Cedeao.

ADVERTISEMENT

Il résulte de l’enquête que les 1.725.000.000 FCFA n’étaient pas destinés au blanchiment d’argent, encore moins au financement du terrorisme. L’affaire devrait être vite classée. Cependant les convoyeurs seront mis au pas et devront transiger pour récupérer leur argent après avoir acquitté une amende douanière.

Un Sénégalais M. Sène et deux Maliens, M. Diarra et K. Mangassouba avaient été arrêtés avec les fonds non-déclarés dissimulés dans des valises disposées dans le coffre d’une voiture. Le propriétaire des fonds saisis par la police à Kidira (frontière entre le Sénégal et le Mali) a été identifié et arrêté. Il se nomme Modou Fall.

Après leur arrestation le 22 avril dernier, les suspects ont été placés en garde à vue et interrogés sur la provenance ainsi que la destination de cette somme d’argent, qui, selon eux, « proviendrait des recettes d’une entreprise établie à Bamako et qui s’activerait dans la vente de téléphones portables et l’exportation de l’or ». Une thèse que l'enquête n'a pas réfutée à ce stade.

Aussi, les investigations « ont montré que les interpellés en sont à leur troisième voyage avec les mêmes montants qu’ils convoyaient par voie aérienne », selon le BRP (bureau des relations publiques) de la Police. Les limiers ont fait savoir que l’utilisation de la voie terrestre, pour cette fois, résulte de la fermeture de l’espace aérien entre le Sénégal et le Mali suite aux sanctions de la CEDEAO.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

ADVERTISEMENT