Zoophilie : un homme jugé pour avoir sodomisé à mort un chatte de 17 ans

Un individu de 56 ans comparaissait devant le tribunal pour des actes de cruauté envers des chats, notamment des faits de zoophilie ayant conduit à la mort de l’un d’eux.

chat

Un homme de 56 ans comparaissait dans une affaire de zoophilie et de maltraitance envers des chats. Il lui était reproché d’avoir violé un de ses chats et d’avoir laissé les autres vivre dans des conditions déplorables d’insalubrité et de malnutrition. Sous entendu, le prévenu est accusé d’avoir pratiqué la zoophilie avec une vieille chatte de 17 ans. Un acte « répugnant » auquel l’animal n’a pas survécu. En outre, il lui est aussi reproché de détenir 21 autres chats dans des conditions déplorables.

A la barre, le prévenu n’a cessé de nier les faits qui lui étaient reprochés et son avocat souligne la non-caractérisation des faits de zoophilie. L’homme est petit, cheveux longs et grisonnants rassemblés en un semblant de queue-de-cheval dans une velléité de masquer une méchante calvitie. Barbe assortie, lunettes, il bondit de son banc à l’appel de son nom pour se ruer à la barre.

D’une voix aiguë et nasillarde, il confirme au président son identité. « Monsieur, il vous est reproché d’avoir, entre le 1er et le 9 août 2022, infligé des sévices graves à l’encontre du chat Permafrost au niveau de son appareil génital », récite le président du tribunal de Lille. « On vous reproche aussi la détention d’animaux dans des conditions pouvant être cause de souffrance, en l’espèce 21 chats dans des endroits clos, insalubres, sans lumière et sans soins », poursuit-il. Sur les bancs des parties civiles, pas moins de huit associations sont présentes pour demander des comptes au prévenu.

Toute l’affaire part d’un coup de téléphone aux urgences vétérinaires, le 9 août 2022. A l’opératrice, un homme évoque l’éventration d’un chat qu’il a retrouvé avec les entrailles sorties de 15 centimètres. Le ministère public a requis dix mois de prison avec un sursis probatoire de deux ans et l’interdiction définitive de détenir un animal. Délibéré le 28 septembre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le procès Karim Wade sera révisé, Macky Sall en a décidé ainsi

Le procès Karim Wade sera révisé, Macky Sall en a décidé ainsi

Une bombe lâchée sur l’avenir de Mo Salah

Une bombe lâchée sur l’avenir de Mo Salah

Libération de Ousmane Sonko : Doudou Ka recommande le respect des institutions

Libération de Ousmane Sonko : Doudou Ka recommande le respect des institutions

Grand-Yoff : une bande dont un agent municipal arrêtée pour loterie non autorisée

Grand-Yoff : une bande dont un agent municipal arrêtée pour loterie non autorisée

Défaite du Sénégal : Emerse Faé révèle le vrai secret

Défaite du Sénégal : Emerse Faé révèle le vrai secret

Guédiawaye : une commerçante détourne 10 millions FCFA de son partenaire d'affaires

Guédiawaye : une commerçante détourne 10 millions FCFA de son partenaire d'affaires

Miss monde: le regard critique des stylistes sénégalais sur le look de Fatou Lô

Miss monde: le regard critique des stylistes sénégalais sur le look de Fatou Lô

Escroquerie portant sur 23 millions FCFA : un émigré traîne sa sœur en justice

Escroquerie portant sur 23 millions FCFA : un émigré traîne sa sœur en justice

Mali : 31 morts dans l'accident d'un car tombé d'un pont !

Mali : 31 morts dans l'accident d'un car tombé d'un pont !

ADVERTISEMENT